Actualités

Bénin : Pour 02 revendications, les agents des collectivités locales menacent d’aller en grève

L’investigateur 11/12/2023 à 21:22

Les syndicats et délégués du personnel des 77 mairies du Bénin, regroupés au sein de la Fédération nationale "Forces des Territoires", revendiquent l’application de la loi sur la revalorisation des salaires pour les agents des collectivités locales. Ils ont exprimé leur mécontentement lors d’un point de presse tenu à la bourse du travail à Cotonou, le vendredi 8 décembre 2023.

En effet, les agents des collectivités locales exigent un traitement équitable par rapport aux agents de l’administration centrale, qui ont bénéficié d’une augmentation de salaire depuis décembre 2023. Valéry Houndjètodé, Coordinateur national principal de la fédération "Forces des Territoires", a déclaré devant les hommes des médias : « Nous dénonçons devant l’opinion publique nationale et internationale les mauvais traitements infligés aux agents communaux en service dans les mairies sur l’ensemble du territoire national ».

Lire aussi : [Bénin : Le ministre d’Etat Romuald Wadagni réagit au vote de la loi des Finances 2024)>https://www.linvestigateur.info/?Benin-Le-ministre-d-Etat-Romuald-Wadagni-reagit-au-vote-de-la-loi-des-Finances&var_mode=calcul]

Le processus de paiement de l’augmentation de 3% du point indiciaire et du sursalaire avait été enclenché puis suspendu. Les travailleurs des mairies exigent l’application immédiate de la loi en leur faveur dès le mois de décembre 2023, incluant les arriérés des 12 derniers mois. Ils menacent d’entamer un mouvement de grève s’ils n’obtiennent pas de satisfaction. « Nous allons utiliser les voies et moyens pour nous faire entendre. Nous avons 10 jours de grève. Nous allons les utiliser ».

Outre la question salariale, la fédération soutenue par la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (COSI-Bénin) et la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), a également soulevé le non-paiement des arriérés de dette des mairies envers la CNSS, empêchant les agents communaux de bénéficier des allocations familiales. La suite des événements dépendra de la réaction des autorités face aux revendications des agents communaux.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook