Présidentielle 2021

Bénin : Topanou rappelle une notion à Holo et à l'opposition dans un débat télévisuel

L’investigateur 24/01/2021 à 13:30

Reçu ce dimanche 24 janvier dans l’émission « Zone Franche », de la télévision privée Canal3 Bénin, le Professeur Victor Topanou s’est livré une fois encore, à de nouvelles explications sur la prorogation du mandat de Patrice Talon.

Le focus sur le débat politique au Bénin demeure certes les élections du 11 avril prochain, mais également sur la prorogation du mandat du président, Patrice Talon. Si pour l’opposition radicale, il n’est pas question pour le président de garder son fauteuil au-delà du 06 avril, au regard de l’ancienne constitution, pour la mouvance c’est tout à fait le contraire. Ce débat qui ne manque pas de ferment, a suscité par ailleurs, la sortie médiatique du Professeur Victor Topanou, ce dimanche dans la matinée, sur Canal3.
Selon ses explications, à partir du 06 avril, Patrice Talon ne sera « ni illégal, ni illégitime ». « …du 06 Avril au 23 Mai 2021, (...), le Président Patrice Talon ne sera ni un Président illégal, ni un Président illégitime », a rassuré le Professeur.

Lire aussi : Bénin  : un trentenaire se donne la mort par pendaison dans le département de l’Atlantique

Ceci étant, la prorogation de 45 jours accordés au président n’est que la conséquence des réformes politiques, entamées ces 05 dernières années. Présentant ses arguments, Victor Topanou laissera transparaître, son soutien au système partisan dès lors qu’il a affiché sa déception pour les politiciens, qui ne sont jamais parvenus à hisser dans le fauteuil à la Marina, un candidat.
« Patrice TALON a prêté serment pour protéger la constitution. Et la constitution actuelle demande une rallonge de 45 jours. Donc, c’est normal qu’il y reste au delà du 6 avril 2021. », a rappelé Victor Topanou.
Rappelons qu’avant cette sortie, l’ancien président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo s’est prononcé sur le sujet et a estimé que l’actuel occupant a prêté serment sur l’ancienne constitution et que logiquement, il ne devrait pas allé au-delà du 05 avril si l’on s’en tient à ladite constitution.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook