Actualités

Bénin : brésilienne en monokini est antinomique et n'a rien à voir avec vodun, selon un ancien ministre

L’investigateur 15/01/2024 à 07:34

La première édition des Vodun Days, célébration dédiée à la richesse culturelle du vodoun, a récemment suscité la controverse en raison de la caravane brésilienne du Groupe Bantu Afro Brasileiros, marquée par la participation d’une femme en monokini. L’ancienne Ministre Vicentia Boco, visiblement préoccupée par cette tournure inattendue, a partagé son point de vue sur cet événement.

La professeure Vicentia Boco a exprimé son étonnement face à l’apparition de danses issues du carnaval brésilien, qu’elle considère comme étrangères à la véritable essence du vodoun. "Je suis aussi très embarrassée que les danses du carnaval brésilien se retrouvent dans vodoun Days. C’est simplement antinomique et n’a rien à voir avec la culture vodoun. Les danses du carnaval de Rio proviennent des fêtes de carnaval du Portugal. Ce sont des danses de réjouissances pratiquées en Europe à la fin de l’hiver. Il y a des dizaines de carnaval en Europe pendant lesquels les participants se déguisent. Les écoles de samba au Brésil sont apparues lorsque les noirs ont eu le droit d’y participer. Au départ c’était d’autres rythmes et danses venus d’Europe. Rien à voir avec le vodoun", a-t-elle indiqué.

Lire aussi : [Côte d’Ivoire  : Tidjane Thiam remet sa démission à Kering)>https://www.linvestigateur.info/?Cote-d-Ivoire-Tidjane-Thiam-remet-sa-demission-a-Kering&var_mode=calcul]

"Nous attendions de voir défiler tous les vodouns des pays voisins mais ce départ de ce festival est décevant et je pèse mes mots. L’éducation de notre jeunesse surtout celle qui n’a pas la possibilité de faire la distinction entre les normes et le folklore est encore plus compromise. Construisez nous des écoles, des lycées, des centres de formations et d’incubation aux métiers. Nous ne voulons plus de concerts ni de divertissements inappropriées", dit-elle.

La polémique actuelle souligne les défis auxquels est confrontée la préservation de l’identité culturelle béninoise dans le contexte des célébrations festives.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook