Actualité

Bénin : deux activistes indésirables sur les réseaux sociaux

L’investigateur 31/01/2021 à 17:56

A quelques semaines des élections présidentielles, l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) interdit aux administrateurs des forums, le relais des messages de deux activistes.

Deux activistes passés maîtres dans l’art des audio WhatsApp incendiaires et attentatoires à la cohésion nationale, dont l’un connu, Bertin Koovi et un autre sous le pseudonyme « Frère Hounvi » seraient sur le brasier de l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité, (OCRC), à en croire une information qui circule dans les forums WhatsApp.

Lire aussi : Malanville  : un passager pris d’un malaise, décède dans un taxi en route

Il serait interdit aux administrateurs de laisser passer leurs audio. Les deux activistes ciblés, à en croire l’information qui circule, seraient dans un plan d’incitation à la violence et au soulèvement populaire, et tout groupe qui partagerait leurs audio sera considéré comme acquis à leur cause et les administrateurs de ces groupes seront traités comme tels par l’OCRC.

Même si la note d’information qui circule ne revêt aucun caractère officiel, la sensibilité de la période, avec en vue l’organisation de l’élection présidentielle dans un climat apaisé, induit forcément la justification du message.

Aussi par la même occasion, il est interdit aux organes de presse à un communiqué de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) de relayer les propos séditieux ou des messages tendant à remettre en cause, la paix pendant cette période de précampagne.

YDO



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook