Actualité

Bénin : ils sont déposés en prison pour avoir tiré profit de l’activité des prostituées

L’investigateur 20/08/2021 à 13:18

Mis aux arrêts en juin 2021 dernier, une dizaine de personnes notamment huit (08) Nigérianes et un (01) Béninois ont été déposés en prison après une décision du tribunal de Première instance de deuxième classe de Lokossa.

Tous, ils ont écopé des peines d’emprisonnement pour avoir tiré profit de la prostitution d’autrui (proxénétisme). Le tribunal de Première Instance de Lokossa a condamné le Béninois à 12 mois d’emprisonnement dont 06 fermes. Par contre selon l’information rapportée par La Nation, huit autres personnes, des Nigérianes, ont quant à elles, écopé chacune de 06 mois de prison dont 03 fermes pour complicité.

| Lire aussi : Prostitution : elle avoue être sollicitée par des pasteurs pour des parties de jambes en l’air

Des nigerianes ont loué une résidence appartenant à la Société des Industries textiles du Bénin (Sitex) et depuis leur arrivée, la maison ne fait que drainée de monde. Ce qui a attiré l’attention des riverains qui ont touché la justice. Après les enquêtes, il a été révélé que des activités de proxénète s’y mènent.

| Lire aussi : Bénin : la police veut sévir contre les habillements qui portent atteinte à la pudeur

Et d’ailleurs le seul Béninois condamné est celui qui est censé leur loué la maison alors que c’est lui qui était en contact direct avec l’interlocuteur au niveau de la Sitex, le Chef-matériel.

| Lire aussi : Couffo : il veut fusiller son ami parce qu’il s’est dit qu’il a couché avec sa femme

En tout cas, ils ont été tous déposés sauf le Chef-matériel de la Sitex dont la culpabilité n’a pas été établie par la justice.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook