Actualité

Bénin : interception de plus de 2500 sacs de produits vivriers pour exportation frauduleuse

L’investigateur 22/06/2021 à 12:49

La mesure portant interdiction de produits vivriers hors du territoire national est en cours effectivement et la police veille à son application stricte.

En effet la Direction départementale de la police républicaine (DDPR) de l’Alibori via ses commissariats, a mis la main sur plus de 2500 sacs de maïs, de sorgho, de mil et de néré en direction du Nigeria et du Niger. Selon le Journal Le Matinal, le commissariat d’arrondissement de Sonsoro a arrêté un véhicule avec à son bord, 390 sacs de maïs à destination du Niger.

Lire aussi : Bénin  : mandat de dépôt pour 02 responsables en charge des vivres destinés à la cantine scolaire

Par contre, le commissariat d’arrondissement de Madécali, a quant à lui, intercepté deux véhicules qui transportaient 300 sacs de maïs et 220 sacs de sorgho pour le Nigeria.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Gbagbo saisit le juge pour réclamer le divorce

Parallèlement, le commissariat d’arrondissement de Ségbana a intercepté un véhicule en direction du Nigeria, à la frontière de Wara. A Gounarou, les policiers ont arrêté deux véhicules transportant 380 sacs de maïs et de mil. Le commissariat de Malanville lui a pris trois véhicules qui transportaient 390 sacs de maïs et 09 sacs de néré destinés de Dosso et Gaya au Niger.

Lire aussi : Bénin : démission d’un conseiller FCBE de la commune de Dangbo

A Banikoara les commissariats Monsey et celui de la ville ont interpellé quatre véhicules avec 588 et 400 sacs de maïs à destination du Nigeria et du Niger.
En résumé, la police est vent debout quant au respect de la mesure sus indiquée. Ceci est dû à la cherté des produits de première nécessité et pour inverser la tendance, le gouvernement a pris la mesure.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook