Actualité

Bénin : l'appréciation de Victor Topanou sur les violences préélectorales et les arrestations

L’investigateur 25/04/2021 à 14:28

Invité de la rubrique dénommée « Sous l’arbre à palabres » du Journal l’Evénement Précis, l’ancien ministre de la justice, Victor Topanou a opiné sur l’actualité nationale. Sans occulter les violences préélectorales, le Professeur approuve la démarche de la justice désormais aux trousses des auteurs et leurs commanditaires.

Les violences préélectorales continuent d’animer la polémique. Surtout avec les arrestations qui ont lieu ; les commentaires de ceux qui ont une opinion contraire à celle du régime en place et pensent que ces arrestations constitutions un ballonnement des acteurs de l’opposition.
Mais pour le Professeur Victor Topanou, rapporteur général du dialogue politique de 2019, cela relève de la responsabilité de la justice qui a intérêt à connaître les acteurs de ces manifestations qui ont fait autant de dégâts matériels que de victimes collatérales. « C’est normal qu’après ces manifestations, l’Etat cherche à comprendre les origines, les commanditaires, les auteurs et complices de ces actes », soutient Victor Topanou.

Lire aussi : Violences pré-électorales : 21 policiers et militaires blessés par balles, 02 assaillants tués au Bénin

Ce point de vue, il l’a fait savoir ce jeudi 22 avril 2021, à l’occasion des échanges à bâtons rompus dans la rubrique « Sous l’arbre à palabres » du quotidien L’Evénement Précis. A en croire l’universitaire, « Rien ne peut justifier la violence quand on est en démocratie ». Plus loin, il ajoute que les réformes entreprises, ne le sont pas pour susciter des violences, mais pour corriger les imperfections notées dans le code électoral depuis 1990.

Profitant de l’occasion, il a invité les opposants à « rentrer dans le cadre légal », ce qui passe par le respect des lois de la République.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook