Actualités

Bénin : la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) écrit au Président Talon

L’investigateur 11/05/2024 à 18:46

Au Bénin, l’interdiction de marche des syndicats par les autorités béninoises a eu des échos retentissants partout en Afrique et dans le monde. Sensible à la situation que traversent ses collègues syndicats, l’organisation régionale africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique), a adressé au Président Patrice Talon, un message dans lequel il lance un appel urgent au respect des libertés syndicales et à la nécessité d’ouvrir un dialogue social au Bénin.

Plusieurs fois empêchée par les forces de l’ordre, la marche des travailleurs portée par les confédérations syndicales du Bénin, s’est finalement tenue ce mardi 11 mai 2024. Occasion choisie par les centrales confédérales pour délivrer le message de l’organisation représentative des syndicats en Afrique, la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique). Dans son message au Président de la République Patrice Talon, l’organisation régionale africaine s’est dit préoccupée des violations des libertés syndicales et des droits fondamentaux observés dernièrement au Bénin. Évoquant le cas du 27 avril 2024 où « la police a, de manière flagrante, à Cotonou, brutalisé et arrêté les dirigeants et les représentants syndicaux qui n’avaient commis d’autre délit que celui d’appeler à une marche pacifique de protestation après avoir rempli toutes les formalités administratives requises », l’organisation régionale a exprimé sa « profonde désolation » par rapport à l’arrestation de soixante-quatorze travailleurs le 1er mai, journée de commémoration traditionnellement marquée par des manifestations publiques de travailleurs dans le monde entier.

De ce fait, « Nous condamnons fermement ces actes de répression et exprimons notre solidarité avec les travailleurs beninois victimes de violations flagrante de leurs droits fondamentaux, notamment le droit à la liberté d’expression, d’associations et de manifestation pacifique », lit-on dans la lettre. Par ailleurs, la lettre signée du secrétaire général de la CSI-Afrique, Akhator Joel Odigie, invite le gouvernement béninois à « engager un dialogue sincère et constructif avec les syndicats pour répondre aux préoccupations légitimes des travailleurs ».

La confédération syndicale internationale est une organisation régionale africaine représentant 17 millions de travailleurs membres de ses 107 centrales syndicales nationales établies dans 52 pays africains, dont le Bénin.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook