Actualité

Bénin : « la démocratie n'est plus inclusive depuis 2019 », selon Robert Dossou

L’investigateur 20/04/2021 à 11:50

L’avocat Robert Dossou et ancien président de la Cour constitutionnelle a été l’invité de Rfi ce matin. Profitant de son passage, Maître Robert Dossou a donné son avis sur l’état de la démocratie sous le régime actuel, au Bénin.

Pour l’avocat de Joël Aïvo et de Réckya Madougou en prison, la démocratie béninoise est à la croisée des chemins. Après 60 ans de pratique de droit environ, l’ancien président de la Cour constitutionnelle, estime au regard de ce qui se passe, que ses inquiétudes notamment au sujet des arrestations avant et après la tenue de l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021, sont justifiées. A propos de ces arrestations, il déclare : « Je suis préoccupé, parce que c’est la première fois nous faisions une élection avec le peuple du Bénin, précédée d’arrestations et suivie d’un flot d’arrestations ».

Lire aussi : Violences préélectorales : l’analyse de Bertin Koovi sur les arrestations de la police judiciaire

Plus loin, il ajoute que les arrestations concernent des intellectuels qui ont pris l’habitude de s’exprimer librement en démocratie sur tous les sujets qui interpellent le citoyen. Comme interrogation, Me Robert Dossou se demande s’il s’agit d’une élection choisie comme occasion pour faire taire ceux qui donnent une opinion qui ne va pas dans le sens de l’opinion souhaitée par le gouvernement ? S’il n’y a plus de contradictions, a-t-il dit, "il n’y aura plus du tout de démocratie". Ce qui sous-tend, renchérit-il que "la démocratie n’est plus inclusive depuis 2019". Toutes les réformes ont tendu à cela, a déclaré Me Robert Dossou.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook