Actualité

Bénin : la police dément l’entrée des jihadistes sur le territoire national, lire les détails

L’investigateur 31/05/2022 à 19:33

Dans un communiqué signé du Directeur général de la police républicaine (DGPR) Soumaïla Yaya, les rumeurs liées à une quelconque entrée des jihadistes sur le territoire national viennent d’être balayées du revers de la main. Il passe par le même canal pour rassurer les population, leur demandant de garder leur quiétude.

Les populations ne doivent rien craindre sinon qu’elles ne doivent guère considérer les rumeurs qui font état de l’infiltration des jihadistes sur le territoire national et selon lesquelles les auteurs leur demandent restreindre leurs activités entre 18 heures et 06 heures du matin. C’est ce que le DGPR semble dire à travers son communiqué.

| Lire aussi : Pierre-Henri Poisson : le nouvel homme fort du Bloc Républicain à Ouidah et dans la 5è circonscription électorale

Lequel communiqué demande aux polations de vaquer norlemant à leurs occuopations.
En effet, le Bénin est devenu la cible des terroristes depuis décembre 2021. Du coup, des accrochages entre l’ennemi et les forces armées béninoises ont eu lieu à plusieurs reprises. Pire, des mines artisanales ont été posées et plusieurs véhicules de l’armée béninoise ont été explosée, faisant au passage des morts et des blessés graves. Il y a de cela quelques semaines, le commissariat de Monsey dans une commune de Karimama a été brûlé avec comme bilan un mort, des blessés et des dégâts matériels. Face à tout ceci, l’Etat n’a pas baissé la garde tout comme les militaires. Lors des hommages rendus le vendredi 27 mai à cinq soldats, le Chef d’Etat-major des armées Fructueux Gbaguidi a menacé et laissant croire que le Bénin ne « cèdera aucun m2 de son terroritoire aux jihadistes ».



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer