Actualité

Bénin : la police veut sévir contre les habillements qui portent atteinte à la pudeur

L’investigateur 19/08/2021 à 19:50

Par le bais d’une interview accordée à La Nation, le commissaire de police de première classe Emmanuel Agbodjan, chef adjoint de la Brigade des mœurs, a passé au crible, l’habillement des jeunes filles et dames et a fait une mise en garde. Ceci contre le mode d’habillement qui porte atteinte à la pudeur.

A en croire le Chef adjoint de la Brigade des mœurs, cette structure spécialisée de la police républicaine est désormais vent debout contre les habillements indécents au Bénin. « La Brigade des mœurs s’intéresse aux faits d’outrage à la pudeur publique. Les gens qui s’habillent sans décence, les jeunes garçons que l’on voit en circulation avec le pantalon en dessous des fesses ; les filles qui s’habillent les perles exposées, le nombril dehors, les seins à peine voilés… La Brigade des mœurs est chargée de réprimer ces comportements qui sont constitutifs d’infraction à la loi pénale », a confié Emmanuel Agbodjan à La Nation.

| Lire aussi : Yaya : le Directeur général de la police républicaine adresse un message aux flics pour la vaccination

Donc à priori, les jeunes hommes et jeunes filles qui ont adopté ce look d’habillement et qui malheureusement porte atteinte à la pudeur, sont dans le champ de mire de la brigade des mœurs et en auront pour leur grade prochainement. Surtout ceux qui prétextent d’une quelconque mode pour laisser les parties sensibles dehors.

| Lire aussi : Bénin : 08 importantes dates à retenir du calendrier scolaire à la prochaine rentrée académique

Poursuivant, le Chef adjoint de la Brigade des mœurs ajoute : « La Brigade des mœurs est là pour leur dire que la mode n’est pas une immunité et ne protège pas contre la rigueur de la loi ».



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook