Bénin

Bénin : la réplique de Parfaite, ‘’dieue de Banamè’’ au prêtre dissident alimente la polémique

L’investigateur 13/09/2021 à 16:22

Dans un audio qui circule sur la toile, Parfaite, dieue de Banamè, a apporté une réplique au prêtre dissident, Jean-Claude Assogba. Ce dernier a en effet, adressé une lettre ouverte au président de la République, Patrice Talon la semaine écoulée, dénonçant certaines pratiques qui auraient cours dans l’église incarnée par Daagbo, dieue.

Réponse du berger à la bergère. Peu de temps après les dénonciations du prêtre dissident Jean-Claude Assogba, Parfaite, dieue de Banamè a réagi. Dans sa réponse à dire vrai, elle n’a pas caché ses ressentis après ce qu’on peut appeler dénonciation de son ancien serviteur Jean-Claude Assogba. S’adressant à sa congrégation, elle a confondu l’ancien prêtre qui dans sa lettre ouverte au président de la République, a fait cas des pratiques notamment des mariages, organisés à des fins non avouées. Selon les déclarations de Parfaite dans l’audio, le président de la République « ne peut rien lui demander au sujet des récriminations évoquées dans la lettre ouverte ». Au contraire, a-t-elle dit, « s’il arrivait que j’évoque le sujet, le président de la République me dira de fermer cette page ». Comment peut-on adresser une lettre ouverte au président qui dépend de moi, dieue ? S’est-elle interrogée avant de conclure qu’il s’agit d’une goutte d’eau dans le désert.

| Lire aussi : Bénin  : liste additive et rectificative des mutations à la police républicaine

Non seulement elle a su répondre devant ses fidèles au prêtre dissident, mais la proximité qu’elle aurait eue avec le président de la République et qu’elle évoque suscite des réactions et alimente la polémique sur les réseaux sociaux.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook