Actualité

Bénin : le CQ de Dantokpa mis sous convocation dans une affaire

L’investigateur 12/07/2021 à 21:54

Une affaire impliquant le directeur général de la Société de gestion des marchés (SOGEMA), Armand Gansè, et d’autres mis en cause, continue de faire couler d’encre et de salive.

En effet dans cette affaire, au terme d’une audition ce lundi 12 juillet 2021, le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, a placé Raoul Gnonlonfoun sous mandat de dépôt. Le CQ de Dantokpa, M. Amzat Aguèmon et le DGA Arnaud Agbodjèté de la SOGEMA, par contre ont été placés sous convocation pour être à nouveau écoutés.

Lire aussi : Prison civile de Kandi : une sage-femme jugée le 20 juillet pour homicide involontaire

Accusé de malversation dans l’exercice de ses fonctions, le DG/SOGEMA, Armand Gansè a été écouté auparavant et puis relâché, mais à la Criet.
Armand Gansè était soupçonné d’implication dans une affaire de remboursement liée à un litige de hangar au marché Dantokpa. Mais son vis-à-vis dans l’affaire le Sieur Raoul Gnonlonfoun, qui selon certaines indiscrétions, se cachait sous le faux profil de Joseph Nounangnon sur les réseaux sociaux, a été écouté à son tour le lundi 12 juillet, puis déposé en prison. Son procès est pour le 28 prochain.

Lire aussi : Cour constitutionnelle : un recours contre l’appellation « Bénin » examiné et mis en délibéré

Le protagoniste du DG/SOGEMA, Raoul Gnonlonfoun a laissé entendre devant le procureur que par rapport à ses accusations portées contre le directeur de la SOGEMA, qu’il recevait des ordres du chef quartier de Dantokpa et de l’adjoint au DG/SOGEMA. Mais ces derniers ont nié les faits et déclaré qu’ils ne connaissaient même pas le sieur Gnonlonfoun et qu’ils n’avaient donc rien à voir avec ses dénonciations, informe Bénin Web Tv.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook