Actualité

Bénin : le gouvernement prévoit ‘’une tolérance zéro aux fins de mauvaise gestion et de corruption’’

Rollis HOUESSOU 28/01/2022 à 13:34

Invité sur Radio Bénin ce jeudi 27 janvier 2022, le Porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a livré le point de vue du gouvernement par rapport aux avancées du Bénin dans la lutte contre la corruption.

L’Organisation non gouvernementale Transparency International a rendu public, ce mardi 25 janvier 2022, son classement 2021 sur l’indice de perception de la corruption dans 180 pays. Dans ce nouveau classement annuel, le Bénin a gagné 5 points et se retrouve désormais à la 78ème place pour un total de 42 points. Toute chose qui montre que le gouvernement fournit un grand effort dans la lutte contre la corruption depuis quelques années.

| Lire aussi : Bénin : un autre policier en service à l’immigration déposé en prison hier

" Entre 2016 et 2019, nous avions gagné 15 places et puis après nous avions régressé un peu et quand on m’a interrogé, j’avais dit que c’est une lutte de tous les instants et que nous prenions acte. Si aujourd’hui nous recommençons à remonter la pente en gagnant donc 5 places, cela veut dire que nous n’avions pas baissé les bras et que la communauté internationale, la communauté de ce qui observe les efforts des gouvernements dans le sens de la bonne gouvernance apprécie les efforts que nous faisons au Bénin", a déclaré Wilfried Léandre Houngbédji.

| Lire aussi : Bénin : toutes les nominations prononcées en conseil des ministres ce mercredi

Ce classement qui selon les propos du Porte-parole motive davantage le gouvernement a continué sur la même lancée afin d’arriver à opposer une tolérance zéro aux fins de mauvaises gouvernances et de corruption :" Cela nous encourage à continuer avec ses efforts là pour enrayer la corruption et les mauvaises gouvernances dans notre pays. Cela doit également se lire à l’aune de la création récente de cette cellule des plaintes et dénonciations qui montre si besoin en était qu’effectivement le gouvernement n’a jamais baissé les bras devant ce phénomène. La volonté du président de la république, la volonté de son gouvernement, c’est d’opposer une tolérance zéro aux fins de mauvaises gouvernances, aux fins de corruption", a-t-il expliqué.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook