Actualité

Bénin, le gouvernement réagit à "l’affaire des 385 milliards FCFA" non justifiés du fonds covid-19

L’investigateur 11/06/2022 à 18:02

C’est sans doute l’une des tâches noires sous la rupture au cas où des réponses probantes n’auraient pas dû être apportées. L’affaire liée au fonds covid-19, évalués à 385 milliards non justifiés, selon les audits DE LA Cour des comptes continue de faire des vagues.

En effet, la polémique suscitée par la publication du rapport d’audit sur la gestion des dépenses effectuées dans le cadre de la riposte contre la Covid-19 a obligé le gouvernement à réagir. Selon Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement, le rapport de la Cour des comptes n’est pas définitif et comporte des données qui doivent être actualisées. C’est dire donc que les justifications encore attendues, selon la Cour des comptes au sujet des 385 milliards de francs CFA de dépenses effectuées dans le cadre de la civd-19, seront apportées. Mais au regard de la polémique suscitée, Wilfried Léandre Houngbédji apporte un son de cloche contraire à celui de ceux qui parlent de détournement.
Pas encore de données définitives contenues dans le rapport, selon le porte-parole du gouvernement. Pour lui, il s’agit d’un « rapport intermédiaire avec des données à actualiser ».

| Lire aussi : Santé/Vih Sida : l’Ambassade des USA près le Bénin évalue son partenariat à mi-parcours avec le Projet ECHO

« La Cour des Comptes a fait un premier rapport qui a fait l’objet d’observation ». Poursuivant, il indique que les premières observations ont été versées à la Cour des comptes et de nouvelles justifications suivront pour permettre à la haute juridiction qui après analyse va sortir un rapport définitif. Pour élucider ses propos, il souligne qu’un montant de 138 620 777 062 francs CFA a été mentionné à la page 48 du rapport publié sur le site du ministère de l’économie et des finances. Lequel montant est indiqué comme la somme engagée des dépenses liées à la vaccination « alors que celles effectuées aussi bien par l’Etat que par tous les partenaires s’élèvent à 30 851 679 422 francs CFA ». Compte tenu de cet exemple, Wilfried Léandre Houngbédji fait savoir que « le montant indiqué par la Cour ne représente que l’ensemble des projections ou prévisions faites initialement sur cette rubrique ». Par ailleurs, il indique que sur cette même rubrique, l’Etat a reçu des dons. « Et donc si ce que vous redoutez advenait, vous savez également que conformément à la pratique en cours dans notre pays, les décisions qui doivent être prises ne manqueront pas de l’être » a-t-il assuré.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer