Actualités

Bénin « le parti Fcbe reste ouvert à une rencontre avec Les Démocrates », selon Alain Adihou

L’investigateur 3/12/2023 à 19:17

Paul Hounkpè, secrétaire exécutif de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) demeure le représentant légitime de l’opposition. C’est du moins, une déclaration d’Alain Adihou, conseiller politique du parti sur le plateau de l’émission "L’Entretien" de E-Télé, ce dimanche 3 décembre 2023.

En effet, l’ancien ministre a profité de sa sortie médiatique pour s’exprimer sur les propos de Boni Yayi, président du parti Les Démocrates qui a remis en cause, le statut de parti d’opposition accordé à la FCBE. M. Adihou a laissé entendre que l’ancien chef d’État ne peut pas porter la voix de l’opposition béninoise, car Paul Hounkpè demeure le chef de file de l’opposition nommé via un décret par Patrice Talon.

"Le parti FCBE n’est pas prêt à laisser le porte-voix de l’opposition à Yayi Boni d’autant plus qu’à la date d’aujourd’hui, il n’y a pas un décret qui est remis en cause, le décret ayant nommé Paul Hounkpè, chef de file de l’opposition", a-t-il dit. Toutefois, il a reconnu que selon la loi, le rôle de chef de file de l’opposition revenait normalement au parti Les Démocrates, qui a 28 députés à l’Assemblée nationale contre zéro pour la FCBE.

Par ailleurs, Alain Adihou a confié que Boni Yayi n’a pas les qualités nécessaires pour être chef de file de l’opposition. "Pour nous, il est disqualifié, car quelqu’un qui pense un jour porter la voix de toute l’opposition n’est pas sectaire. Lui, il l’est", a-t-il déclaré. Le parti FCBE reste ouvert à une rencontre avec les responsables du parti Les Démocrates, avec la présence effective de Boni Yayi pour résoudre le conflit qui oppose les deux formations politiques.

Lire aussi : [Talon : l’ancien ministre Valentin Djènontin critique le Président et le qualifie de « manipulateur »)>https://www.linvestigateur.info/?Talon-l-ancien-ministre-Valentin-Djenontin-critique-le-President-et-le-qualifie&var_mode=calcul]

Il faut rappeler qu’au cours d’une sortie médiatique, Paul Hounkpè et les siens avaient répondu à la déclaration de Boni Yayi devant le président Patrice Talon, remettant en cause le statut de parti d’opposition de la FCBE. Ils ont brandi la menace d’une poursuite judiciaire contre l’ancien chef d’État, en cas de nouvelle attaque contre leur partie. Si Alain Adihou estime que Paul Hounkpè demeure le chef de file de l’opposition, le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a donné une clarification sur cette question face aux hommes des médias ce vendredi.

"Jusqu’à nouvel ordre, c’est M. Houndété. Il y a un décret qui a été pris pour nommer M. Houndété. Maintenant, le parti (NDLE Les Démocrates), peut signaler le changement de ses organes en disant, nous, il faut que ce soit le président Boni Yayi, ou bien on demande qu’on maintienne M. Houndété. Sinon, au jour d’aujourd’hui, c’est M. Houndété", a-t-il dit. Et, tout porte à croire que les responsables de la FCBE n’ont pas connaissance du décret de nomination d’Éric Houndété en tant que chef de file de l’opposition.

Il faut aussi dire que le 10 novembre dernier, les responsables de LD ont écrit au Secrétaire Exécutif National (SEN), de la FCBE, pour solliciter une audience qui, pour le moment, n’a pas eu lieu.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook