Actualité

Bénin : le porte-parole des FDS du Rwanda se prononce sur l’envoi des militaires pour la lutte contre le jihadisme

L’investigateur 12/09/2022 à 14:11

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le débat au sujet d’un accord militaire entre le Bénin et le Rwanda est au cœur de l’actualité nationale depuis quelque temps. En effet, l’accord entre les deux pays qui auraient prévu le débarquement de militaires rwandais sur le sol béninois ou non est diversement interprété.

Au Bénin, il est dit, selon les autorités, que l’accord entre le Bénin et le Rwanda dans le cadre de la lutte contre le terrorisme sera juste logistique. Mais quel est le son de cloche du côté rwandais ? C’est à cette question que le porte-parole des Forces de Défense de Sécurité (FDS) du Rwanda, Ronald Rwivanga a tenté d’apporter à mots couverts, des précisions. Selon les informations de Africanews repris par LNT, Ronald Rwivanga interrogé à propos des pourparlers entre le gouvernement du Rwanda et son homologue du Bénin, « se dit dans l’incapacité de commenter la situation en confirmant néanmoins l’existence d’une coopération en matière de défense entre les deux pays ».
Selon Wilfried Léandre Houngbédji, porte-parole du gouvernement béninois, le Bénin est actuellement en discussion avec le Rwanda pour que ce dernier lui fournisse un soutien logistique et une expertise dans sa lutte contre les Djihadistes. Mais le porte-parole de la présidence béninoise a tenu à préciser vendredi dernier en conférence de presse que « l’accord à venir ne prévoit pas de déploiement au sol de troupes rwandaises ».

| Lire aussi : Bénin : https://www.linvestigateur.info/?Benin-des-soldats-rwandais-attendus-dans-le-cadre-de-la-lutte-contre-le&var_mode=calcul

Dans le cadre de l’accord sans doute, le ministre des Affaires étrangères Aurélien Agbénonci était au Rwanda en mars dernier. Puis après, le Chef d’état-major général des armées du Bénin, le Général Fructueux Gbaguidi qui s’est rendu en fin juillet 2022 lui-même à Kigali, capitale politique du Rwanda.
Le Bénin objet depuis quelques mois, des attaques des groupes armés dans la région septentrionale, cherche des solutions pour circonscrire le phénomène qui prend d’ampleur dans la sous-région et y mettre fin sur son territoire. A plusieurs reprises dans ses discours, le président Patrice Talon est revenu à plusieurs reprises sur la question du terrorisme et se dit prêt à doter les Forces armées béninoises de moyens conséquents pour y mettre fin. Et d’ailleurs dans cette logique, la presse a annoncé récemment, l’acquisition d’un aéronef au profit des militaires béninois.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook