Bénin

Bénin : les étudiants désignent leur champion, ‘’délayeur’’ du gari après un test sur le Campus

Bénédicte BANKOLE 31/07/2021 à 12:04

La 27ème édition de la fête du gari a eu lieu ce jeudi 29 juillet 2021 sur le campus d’Abomey-Calavi. Au terme de cet concours qui a connu la participation des femmes, Brunel Lokonon a été consacré meilleur délayeur, selon le média Cartes sur Table.

N’ayant pas pu se tenir l’année écoulée à cause du contexte sanitaire, l’édition 2021 de la fête du gari a été organisée ce jeudi, par l’Ensemble artistique et culturel des étudiants (Eace) en collaboration avec l’Association des délayeurs nocturne (Adn). Ceci grâce à l’accompagnement financier du Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi (Cous-AC). Pour cette édition 2021, 17 compétiteurs dont 6 femmes ont participé à la fête de cette denrée alimentaire fortement consommée par la communauté estudiantine.

Lire aussi : Prison : Gbagbo transmet des noms de 110 prisonniers à libérer à Ouattara (liste)

Au terme de la compétition en plusieurs étapes, c’est l’étudiant Lokonon Brunel qui a gagné le premier prix. Il remporte ainsi le titre du meilleur délayeur de la 27ème édition. Quant à Houessou-kakpo Mariella, elle remporte la 2ème place et la 3ème place revient à monsieur Mondjroto Sylvestre. Les lauréats partent respectivement avec des enveloppes financière de 50.000f, 30.000f et 20.000f, avec des killos de gari, de laits en boîtes, des galettes, d’arachide, des parquets de sucre. Il faut noter que les perdants ont eux aussi reçu des lots de consolation. Pour le Directeur Adjoint de l’Eace, en célébrant le gari, les étudiants valorisent ainsi la filière manioc.

Lire aussi : Conseil des ministres : le gouvernement justifie la délocalisation de la Société des Ciments du Bénin

La Dcous Ghislaine Fagbohoun pour sa part, a exprimé sa gratitude à la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, madame Éléonore Yayi Ladékan qui a autorisé cette activité. Elle a profité de l’occasion pour remercier l’Eace sous la direction de la Fneb qui a pensé la fête du gari sur le campus d’Abomey Calavi depuis bientôt 3 décennies. ‘’Cette année avec la mise en place de la collaboration entre les organisations estudiantines et les autorités, nous avons vraiment voulu parrainer cette activité dans le but d’encourager la consommation locale.’’, a dit la Dcous.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook