Bénin : les sujets abordés par les présidents Talon et Yayi au cours de leur rencontre

L’investigateur 14/06/2022 à 00:40

Après l’ancien président Nicéphore SOGLO, les anciens présidents de l’Assemblée nationale y compris l’actuel, le mercredi 8 juin dernier, c’est au tour de Thomas Boni YAYI d’être reçu, à nouveau, ce lundi 13 juin 2022 par le Président Patrice TALON. Le tête-à-tête entre les deux hommes a tourné autour de sujets d’envergure tels que la conjoncture économique mondiale actuelle, la cohésion sociale, l’insécurité, le dialogue politique et la paix.

Au sortir de l’audience, le Chef de l’État s’est prêté volontiers aux questions de la presse en précisant les objectifs de la rencontre. Pour lui, les échanges du genre sont importants dans la mesure où cela apportera un plus à l’unité nationale, l’actuel locataire du palais de la Marina s’inspirant de l’expérience de ses prédécesseurs. "Nous allons formaliser ce cadre de concertation de manière régulière pour que, moi, je puisse profiter de vous et que mes successeurs puissent profiter de vous et de moi », a déclaré le Président Patrice Talon à son prédécesseur avant de poursuivre : « Plus on a d’éléments d’appréciation, plus on est avisé à prendre les meilleures décisions...".

| Lire aussi : Moele-Bénin : Ayadji tacle le code électoral et ses aînés de la mouvance présidentielle

Le Chef de l’État qui ne tarit pas d’éloges envers son hôte précise :"Par votre expérience aussi bien politique que dans la gouvernance de manière générale avec le nombre d’années que vous avez passées ici, j’aurais beaucoup à apprendre de vous (...). J’ai rencontré, il y a quelques jours, avant vous, le Président Nicéphore SOGLO pour les mêmes échanges dans une ambiance très conviviale, très fraternelle. J’ai rencontré les anciens présidents de l’Assemblée nationale y compris celui qui est en exercice pour échanger également sur les problèmes de la société, la cherté de la vie, la cohésion sociale, l’insécurité, la paix, la paix politique avec tout ce que ça comporte. Je me fais vraiment ce devoir et ce plaisir d’échanger avec vous sur ces sujets, me nourrir de vos expériences, de vos conseils. Merci de rester disponible », rapporte la plate-forme de la Présidence.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer