Actualité

Bénin : les "vrais terroristes" indiqués au Chef de l'Etat après l'attaque du Parc W

L’investigateur 12/02/2022 à 16:37

A la faveur d’une déclaration faite ce vendredi 11 février, le président du parti de l’opposition, Eric Houndeté s’est adressé au chef de l’Etat, Patrice Talon. Au passage, il a évoqué les questions liées au terrorisme qui se fait de plus en plus place au Bénin.

Présentant ses condoléances et celles de sa famille politiques aux familles des militaires tombés sous les balles de l’ennemi, Eric Houndété président du parti politique, Les Démocrates en a profité pour revenir sur la question du terrorisme. Pour l’ancien Vice-président de l’Assemblée nationale, « les vrais terroristes » sont en action depuis quelques semaines au Bénin et il urge qu’il faut des actions conjuguées pour les vaincre. Une affirmation quoique vraie, mais qui ramène le débat sur les mobiles pour lesquels des proches de l’opposition sont placés en détention ou jugés après les élections présidentielle de 2021, à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Entre autres chefs d’accusation « financement de terrorisme ; complicité d’actes terroristes ; appartenance à des organisations terroristes ; atteinte à la sûreté de l’Etat ; blanchiment de capitaux », ect, constituent les charges qui pèsent sur eux. Lire la déclaration de Houndété.

Déclaration du parti Les Démocrates sur la situation sécuritaire dans le Nord Bénin.

Les 8 et 10 février 2022 notre pays a été de nouveau l’objet d’actes d’insécurité de la part d’individus lâches et barbares.

Apres les nombreuses attaques déjà subies au cours des 3 derniers mois, ces dernières qui se sont déroulées dans la zone frontalière du Bénin avec le Niger et le Burkina Faso ont occasionné plus de 8 morts, environ 12 blessés et plusieurs dégâts matériels.

Le parti Les Démocrates s’incline devant la mémoire des personnes décédées, exprime sa solidarité aux blessés et témoigne sa compassion aux familles de toutes les victimes.

Tout en assurant nos forces de défense et de sécurité de sa solidarité, le parti Les Démocrates exprime sa vive préoccupation face à la recrudescence d’actes d’insécurité dont le mode opératoire rappelle celui des groupes armés terroristes actifs dans le Sahel.

Au regard de l’évolution du contexte sécuritaire national et sous-régional, le parti Les Démocrates rappelle au gouvernement que l’intensification de la pauvreté et du sentiment d’exclusion des politiques publiques de développement de certaines communautés à la base ainsi que le manque de cohésion au niveau national sont, entre autres, les facteurs que ces groupes armés terroristes exploitent pour s’installer durablement dans nos pays.

En conséquence, en appréciant la tenue du Conseil des Ministres qui montre enfin sa préoccupation face à la situation et plus particulièrement à l’endroit des victimes, le parti Les Démocrates salue de bonne foi, les mesures annoncées par le gouvernement et l’invite à davantage prendre à bras le corps la lutte contre les vrais terroristes, en œuvrant non seulement au renforcement des capacités de notre dispositif national de défense et de sécurité, à l’amélioration de l’inclusion des communautés à la base dans les politiques de développement ; mais surtout à l’apaisement du climat sociopolitique.

En attendant la mise en œuvre effective des mesures annoncées en Conseil des ministres, le parti les Démocrates invite les populations à la prudence, au calme et à la collaboration avec les forces de sécurité.

Fait à Cotonou, le 11 Février 2022

Le président

Éric HOUNDETE




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook