Actualité

Bénin : placé en détention, le Professeur ne chôme pas en prison

L’investigateur 12/07/2021 à 12:30

Placé en détention depuis avril dernier, le Professeur Joël n’a pas abandonné les étudiants en année de doctorat dont il a la charge. Selon Matin Libre, la correction des thèses de ces derniers, occupe la majeure partie de son séjour carcéral.

Certes le professeur Joël Aïvo n’est plus libre de ses mouvements pour se rendre en amphi et s’occuper de ses cours, mais il continue de suivre de près ses doctorants. « Plusieurs thèses ont fait l’aller-retour entre l’université d’Abomey-Calavi et la prison civile. Depuis son arrestation, le professeur a lu et corrigé une demi-dizaine de thèses et donné son quitus à deux doctorants pour la soutenance de leurs thèses », rapporte le Journal.
En effet, les travaux des doctorants sont transmis au Professeur par le biais de l’un de ses assistants. « L’universitaire continue de gérer ses épreuves dans les masters et signe les rapports de soutenance de thèse », ajoute la même source.

Accusé de « blanchissement de capitaux et atteinte à la sûreté de l’Etat », le Constitutionnaliste passe devant le juge d’instruction le jeudi prochain.
A plusieurs reprises, ses avocats sont montés au créneau pour dénoncer une interpellation politique. Pendant ce temps, les autorités judiciaires poursuivent les enquêtes.
Rappelons qu’il a été arrêté après les violences préélectorales à la sortie des cours au campus d’Abomey-Calavi.
Une opération menée par des policiers cagoulés, à hauteur de Togoudo, selon certaines indiscrétions. Récemment atteint de la covid-19, ses avocats ont alerté et souhaité qu’il aille se soigner hors de sa cellule.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook