Actualité

Bénin : un Directeur de société condamné à 15 millions FCFA pour harcèlement sexuel par la Cour d’appel

L’investigateur 20/07/2021 à 19:08

Acquitté en première instance en 2018 par le Tribunal de Cotonou dans l’affaire de harcèlement sexuel en milieu professionnel, il a été condamné en 2021 par la Cour d’appel de Cotonou.

Un Directeur d’une grande entreprise au Bénin, un Libanais en l’occurrence a été condamné par la Cour d’appel à une amende de 15 millions FCFA pour harcèlement sexuel en milieu professionnel.

Lire aussi : Ouémé : un Klébé arrêté et gardé à vue à Avrankou pour coups et blessures volontaires

En appel, le ministère public avait requis une peine d’emprisonnement avec sursis contre ce libanais et une amande de 15 millions à la victime pour les dommages et intérêts, c’était le mardi 5 janvier 2020.

Date à laquelle le procès entre ce Directeur d’origine libanaise et son ex-employée a connu un nouveau rebondissement.

Lire aussi : Commune de Toviklin : le maire Rigobert Tozo réunit la jeunesse autour du cuir rond

En 2018, l’employeur avait été acquitté des accusations de harcèlement sexuel mais condamné par le Tribunal pour violence et voies de faites assortie d’une caution de 500 mille fcfa et un dédommagement d’un (01) million de fcfa à la victime, rapporte Bénin Web Tv.

Un jugement qui a surpris la victime. Mais en appel, et par deux fois après les plaidoiries et débats, la partie de l’employeur a brillé par son absence, c’est-à-dire le 22 décembre 2020, et le 05 janvier 2021.

Lire aussi : Mafia foncière à Fidjrossè : 62 hectares querellés, un arrêté préfectoral remis en cause

Maitre Robert Dossou qui s’est constitué pour la victime a demandé une condamnation ferme du DG pour harcèlement sexuel avec un paiement de 25 millions à la victime pour dommages et intérêts, également un paiement du franc symbolique à l’ONG CALVIF qui s’est constituée partie civile.

Lire aussi : Bénin : Owo-Lobè mis sous convocation après sa présentation au procureur de Cotonou

Le ministère public lui a requis contre « le violeur », le paiement d’une somme de 15 millions à la victime pour les dommages et intérêts et un franc symbolique à l’ONG CALVIF. Le juge a mis sous délibéré et le verdict pour le 02 mars 2021 », informe la même source.

Lire aussi : Transfert-foot : le béninois Yohan Roche signe en Turquie

Mais en définitive, le 02 mars 2021, le délibéré avait été reporté au 23 Mars. Ce 29 juin, la justice a rendu son verdict en faveur de la victime, 4 ans après. Le Directeur en question a été condamné pour harcèlement sexuel à 3 mois de prison assortis de sursis et paiera une amande de 500.000 F CFA et 15.000.000 f CFA de dommages et intérêts.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook