Bénin : une Association réclame justice pour 03 transgenres interpellés à Cotonou

Bénédicte BANKOLE 5/05/2021 à 11:29

Dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux le weekend écoulé, trois transgenres ont été interpellés dans un bar à Cotonou. Les intéressés déguisés en femme ont été brutalisés et mis à poil par une foule surexcitée.

Un incident à la suite duquel les accusés ont contacté l’association Hirondelle Club Bénin qui a été sensible à leur appel. Dans un communiqué, l’association affirme assurer leur sécurité : « Ils sont dans nos mains jusqu’en ce jour et en sécurité pendant le temps de la mise en place d’une bonne disposition de leur protection. Ils ont également bénéficié des premiers soins : psychologique, sanitaire, alimentaire et d’hébergement », lit-on dans le communiqué de l’association. Aussi pour l’association, justice doit être rendue à ces trois transgenres, membres de la communauté LGBTQIA+ (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) du Bénin, rapporte Bwtv. C’est pourquoi après les premières assistances, l’Association a saisi le procureur. « Nous avons aussi activé notre dispositif juridique grâce auquel nous avons saisi le procureur du tribunal de première instance de Cotonou », précise Hirondelle Club Bénin.

Lire aussi : Covid-19 : Béchir Ben Yahmed fondateur de Jeune Afrique emporté par la pandémie

Rappelons qu’un transgenre est une personne qui adopte l’apparence et le mode de vie d’un sexe différent de celui de sa naissance. Qu’elle soit née homme ou femme, la personne transgenre modifie voire rejette son identité sexuelle d’origine. Le sexe inscrit sur son état civil ne correspond pas à l’apparence qu’il ou elle renvoie. Le transgenre présente un transsexualisme sans forcément passer par la chirurgie pour changer de sexe. On parle de transgénérisme ou transgendérisme.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook