Actualité

Bénin : voici la réaction de la police républicaine à "l'affaire Martin Hounga"

L’investigateur 13/09/2023 à 16:27

Il s’agit d’une affaire qui a suscité des commentaires et des réactions. Mieux, cinq juristes ont saisi la Cour constitutionnelle et attaquent plusieurs Institutions de la République dans leur recours. "L’Affaire Martin Hounga" faut-il le préciser, à rapport au décès d’une jeune homme dans des conditions plus ou moins floues dans la commune d’Abomey-Calavi. La police est indexée et à juste titre, elle sort de sa réserve par le truchement d’un communiqué que voici.

🚨 AFFAIRE MARTIN HOUNGA

COMMUNIQUÉ DE LA POLICE RÉPUBLICAINE

Dans le cadre de la protection des personnes et des biens, la Police républicaine mène régulièrement des opérations de lutte contre le grand banditisme dans les villes et campagnes. C’est dans ce cadre que dans la nuit du lundi 04 au mardi 05 septembre 2023, le commissariat de l’arrondissement de Hêvié, sur renseignements, a mené une opération dans sa circonscription de compétence. Au cours de ladite opération, un citoyen a perdu la vie.

Face à cet événement tragique, la Police républicaine reste sensible à l’émotion ressentie par la population. Elle tient avant tout à exprimer ses plus sincères condoléances aux proches et particulièrement à la famille éplorée. De même, elle vient par la présente rassurer l’opinion publique que cette affaire préoccupe la hiérarchie policière qui reste déterminée à faire toute la lumière sur les circonstances exactes de cet événement.

Subséquemment, le Procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi ainsi que l’Inspecteur technique de la Police républicaine sont saisis pour diligenter respectivement l’enquête judiciaire et celle administrative. Ces enquêtes ouvertes, s’effectuent de façon rigoureuse et approfondie. Le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital de zone de Ouidah conformément aux instructions de l’autorité judiciaire. Aussi l’Institution invite-t-elle les populations à la patience et au calme au cours de cette phase d’investigations nécessaire à la manifestation de la vérité.

Au regard de tout ce qui précède, la Police républicaine réitère son attachement à l’exécution de ses missions de protection des personnes et des biens puis d’ordre public dans le respect des lois et règlements de la République ainsi que des droits humains.

Cotonou, le 12 septembre 2023




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook