Bénin

Benoît Dègla : La Cour maintient le suspense et donne l'insomnie à l'ancien ministre

L’investigateur 21/01/2023 à 20:29

Le recours de Moussa Rafiou de Les Démocrates demandant l’invalidation de l’élection de Benoît Dègla a été examiné ce samedi 21 janvier 2023, par la Cour Constitutionnelle. Les deux parties doivent attendre quelques jours pour connaître le verdict.

Le 2e titulaire sur la liste Des Démocrates dans la 10e circonscription électorale ne digère pas l’élection de Benoît Dègla. Moussa Rafiou a demandé à la haute juridiction d’invalider le siège attribué à l’ancien ministre de l’intérieur, à son avantage. Au cour de l’audience, l’élu de la mouvance a confié être surpris par la requête du candidat de l’opposition. Selon ses propos, le parti Les Démocrates a mandaté des représentants qui ont assisté les agents de la Commission électorale lors des dépouillements et ont suivi les urnes pour se rendre dans les arrondissements. Il a proposé à la Cour de demander à Moussa Rafiou si un des mandataires de son parti a été empêché de signer un procès-verbal à la fin du scrutin.

Lire aussi : Bénin : Liste des membres du comité de contrôle des missions de sécurisation nommés

Le président de la haute juridiction a demandé au requérant si le parti a été représenté dans tous les bureaux de vote. Ce dernier a répondu par oui et a également confié que le parti a obtenu les résultats poste de vote par poste de vote dans la circonscription. Après son passage, l’audience a été renvoyée au jeudi 26 janvier 2023. Benoît Dègla et Moussa Rafiou ont encore quelques jours de stress pour connaître le verdict de la Cour Constitutionnelle sur ce recours.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook