Bénin/éducation

Bepc 2020 : le message d’encouragement du maire de Dogbo aux candidats

L’investigateur 12/07/2020 à 12:29

Demain, lundi 13 juillet 2020, s’ouvre sur l’étendue du territoire national, l’examen du Brevet d’Etudes du Premier cycle (Bepc). Ainsi par le biais d’un message adressé à tous les acteurs, le maire de la commune de Dogbo, Magloire Agossou salue les efforts du gouvernement qui s’est battu pour sauver l’année académique. Par la même occasion, il demande aux parents qui ont fait des efforts jusqu’à ce niveau, de s’assurer des dispositions prises pour la présence effective et à temps des candidats dans les salles d’examen. Aux candidats, il leur demande d’être sereins et concentrés pendant la composition sans oublier les autres acteurs à qui il demande un minimum de sacrifice pour que l’examen se tienne sans difficultés dans la commune de Dogbo

MESSAGE DU MAIRE DE DOGBO, AGOSSOU Magloire AUX CANDIDATS

Chers candidats,

Chers parents d’élèves,


Chers acteurs du système éducatif du Bénin,

Le lundi 13juillet 2020, soit dans quelques heures, démarre la phase officielle des épreuves écrites de l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle BEPC. Un examen qui se tient dans un contexte particulier marqué par la pandémie du Coronavirus.

Lire aussi : USA  : la collision entre deux avions de tourisme occasionne 02 morts et 06 disparus

C’est pourquoi, il me plaît d’adresser à travers ce canal, mes sincères reconnaissances à tous les acteurs qui s’y sont impliqués. Je m’en voudrais de ne pas saluer particulièrement le leadership du chef de l’Etat, SON EXCELLENCE Patrice Athanase Guillaume TALON et tout son gouvernement qui se sont battus pour sauver l’année scolaire 2019-2020, malgré la crise sanitaire du COVID-19.
Mesdames et Messieurs
Les enfants de la commune de Dogbo seront évalués au cours de cet examen tout comme ceux du Bénin. A cet effet, je me joints au conseil communal de Dogbo pour souhaiter bonne chance à toutes et à tous. Beaucoup de courage aux enseignants qui n’ont ménagé aucun effort pour transmettre le savoir nécessaire à nos enfants qui dès demain vont accoucher ce qui leur a été inculqué durant l’année académique.

Lire aussi : Bénin : Un bébé abandonné par sa mère, retrouvé au quartier Saint Jean de Cotonou

Mes remerciements s’adressent également aux parents d’élèves qui ont apporté pendant plusieurs mois, les soins appropriés à nos candidats. Dans la même dynamique, je demande à nouveau à ces parents d’en faire un peu plus pour mettre les candidats dans des conditions idéales.
Que des dispositions nécessaires soient prises pour les prémunir contre des maladies, notamment le CORONAVIRUS à travers des gestes barrières ; Rassurez-vous surtout qu’ils sont en possession de leur carte d’identité scolaire en cours de validité. ; Accompagnez-les dans la mesure du possible ou Prenez vos dispositions pour qu’ils soient à l’heure.
Au chef centre et à tous les acteurs impliqués dans le déroulement du BEPC, j’en appelle à votre sens de patriotisme et de sacrifices suprême afin que l’examen se déroule sans accros dans la commune de Dogbo.

Lire aussi : Insolite  : un joueur togolais cambriolé, des objets estimés à 50.000€ pris

Pour terminer, je souhaite à nouveau bonne chance aux candidats. Qu’ils sachent que le BEPC n’est pas un concours, mais une évaluation basée sur des sujets abordés en classe au cours de l’année scolaire, susceptibles d’être à la portée du candidat moyen.

Vive l’école béninoise.

Vive la commune de DOGBO.

Je vous remercie.

Magloire AGOSSOU, Maire de la commune de DOGBO




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook