Actualité

CEDEAO : voici les principales résolutions prises au Sommet extraordinaire des chefs d'État

L’investigateur 24/02/2024 à 20:02

Au Sommet extraordinaire, des Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui s’est tenu, ce samedi 24 février 2024, à Abuja, des résolutions ont été prises.

Entre autres résolutions prises audit Sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), on retient que :
– Le président Mohammed Bazoum doit être libéré immédiatement ;
– Toutes les sanctions économiques, transfrontalières et aériennes de la CEDEAO et de l’UEMOA levées sur le Niger ;
 la suspension du Niger de toute assistance financière et de toute transaction avec toutes les institutions financières, en particulier la BOAD levée ;
 La levée avec effet immédiat des sanctions contre le Burkina Faso, le Niger, la Guinée, le Mali.

Lire aussi : Yakubu Gowon : « le père fondateur de la Cédéao adresse une lettre ouverte aux Chefs d’Etat de l’organisation)>https://www.linvestigateur.info/?Yakubu-Gowon-le-pere-fondateur-de-la-Cedeao-adresse-une-lettre-ouverte-aux&var_mode=calcul]

Au cours du Sommet, le président Bola Tinubu du Nigeria, président en exercice de l’organisation a eu l’occasion d’adresser un message fort à ses hôtes, en l’occurrence le Président Macky Sall qui lui aussi, a assisté au Sommet.
Le président en exercice de la CEDEAO a précisé qu’il incombe aux chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté « d’engager un dialogue constructif, d’exercer un jugement prudent et de travailler collectivement à trouver des solutions pour favoriser la paix, la sécurité et la stabilité politique dans notre région ».
Le Sénégal, confronté à une crise, après le report de l’élection présidentielle, traverse des périodes difficiles avec des morts enregistrés, lors des émeutes. Lundi prochain d’ailleurs, un dialogue national est convoqué pour débattre de cette crise et choisir une autre date pour la tenue de l’élection. Mais déjà, 16 candidats ont annoncé leur boycott puisqu’ils ne veulent pas participer au dialogue.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook