Insolite

Cameroun : profanation des tombes de personnes mortes du Covid-19

Bénédicte BANKOLE 20/05/2020 à 18:56

La police camerounaise a mis aux arrêts, des individus pour avoir profané des tombes des personnes décédées du Covid-19. Il s’agit d’une pratique très répandue dans la région de l’Ouest avec le culte des crânes. Du coup, les restes des personnes décédées sont utilisés lors des rites traditionnels.

Lire aussi : Covid-19 : 12 experts chinois en route pour porter aide au Burkina Faso

Conséquence, il ne se passe plus de jours sans profanation des tombes des personnes décédées de coronavirus et enterrées, selon le protocole de Covid-19, informe Koaci. Selon les informations de la police, une tombe a été profanée dans un cimetière de Bonaberi au 4è arrondissement de Douala. L’intéressé était décédé des suites du covid-19 et son corps a été emporté. Même scénario le mardi dernier au cimetière New Bell dans le 2è arrondissement de Douala. Les membres de la famille ont été donc rattrapés par la police pendant qu’ils tentaient d’embarquer avec le corps dans un bus.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook