Assemblée nationale

Ce que la modification du code électoral apporte aux partis politiques

L’investigateur 2/06/2020 à 16:51

L’échec dans l’élection des maires après les communales du 17 Mai 2020 révèle-t-il une faille du nouveau système partisan ?

A cette interrogation, chacun y va de son interprétation. Dans le camp des détracteurs du pouvoir en l’occurrence, on pense qu’il s’agit bel et bien d’un échec de l’une des reformes phares pilotées par Patrice Talon. Dans le camp du pouvoir par contre, on pense que la perfection n’est pas de ce monde. A propos, on considère l’attitude des conseillers communaux qui s’opposent aux choix de leur parti à l’élection des maires, comme la bienvenue. Surfant sur l’occasion, douze députés viennent de demander l’étude en procédure d’urgence de la proposition de loi portant interprétation et complétant la loi n°2018-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin. Il est vrai que pour l’instant, il n’y a aucune fuite quant à la substance de cette loi introduite au parlement ce mardi 02 juin 2020, mais selon un ancien président de parti politique, il s’agit d’une loi qui va renforcer les partis et établir la discipline de groupe.

Lire aussi : Bénin/Assemblée nationale) : Deux préoccupations au menu de la plénière des députés de la 8ème législature ce mardi

Plus loin, il rappelle qu’à l’ère du système partisan, seul le parti ayant la majorité peut designer le maire et ses adjoints. Hélas aujourd’hui, on observe des individus soit dit en passant des conseillers communaux qui font la loi à leur parti et s’opposent à ses choix. Au regard du désordre qui s’observe actuellement, regrette ce acteur politique, c’est à croire que « les élections ne servent plus à rien » et il regrette que le législateur ne soit pas allé au fond de l’article 189 lors du l’élaboration du nouveau code électoral.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook