Bénin

Ceg Ouèdèmè : des cahiers de note retrouvés dans un couvent, 02 élèves suspects arrêtés

Bénédicte BANKOLE 2/06/2021 à 20:53

Deux élèves ont été épinglés suite à la disparition des cahiers de notes au Collège d’Enseignement Général de Ouèdèmè dans la commune de Glazoué.

Les investigations ont commencé quand le censeur dudit collège a constaté la disparition des cahiers de notes le mercredi 26 mai 2021 alors que la veille, tous les cahiers étaient au point.

C’est ainsi que le directeur a mis sur pied deux comités : l’un pour la reconstitution des notes et l’autre pour vérifier leur fiabilité. Au terme des travaux du comité, le directeur a constaté sur une fiche de SVT de la 5ème A, que quatre élèves de cette salle n’avaient pas de notes de devoirs, rapporte le chasseur info. Ce dernier a donc convoqué une réunion avec les concernés et l’enseignant en charge de la matière, mais seulement deux élèves ont répondu à l’appel.

‘’ Quand je suis venu avec les deux élèves, le professeur m’a expliqué que ce sont des élèves irréguliers. A la question de savoir le mode de fonctionnement de ces élèves, ces derniers ont révélé de différentes notes. J’ai compris que ces enfants sont suspects. C’est là que je leur ai demandé le point de chute des cahiers. Aussitôt la question posée, il y a un des deux élèves qui a commencé par crier. Je l’ai vu plus courageux. C’est là que je l’ai envoyé vers le salon pour prendre le second qui est un peu timide. Suite aux questions, il a confessé qu’il y a un ami de leur groupe qui est dans le coup. C’est celui-là qui leur disait qu’il n’est pas sûr d’avoir la moyenne. Un autre rassure qu’il aura la moyenne. A la question de son camarade de savoir comment pense-t-il procédé. Il lui disait qu’ils feront une opération d’ici trois jours. Surpris, celui qui est à la barre a confié être allé vers son camarade pour lui demander s’il a retrouvé les cahiers puisqu’il annonçait une opération.’’ confie le Directeur du Collège.

Suite à des pressions, il a fini par avoué. ‘’On a fait appel à la police et il est allé déterrer les cahiers dans la chambre d’un charlatan du milieu. Pour le moment les deux sont à la police à Glazoué. Ils ont avoué que c’est de façon mystique qu’ils ont eu accès au bureau du censeur. Les deux autres sont en cavale depuis quelques jours.’’ a ajouté le Directeur.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook