Bénin/éducation

Cep 2020 : pour une seule chose, la Cosi-Bénin en veut au ministre Salimane

Bénédicte BANKOLE 6/07/2020 à 10:05

L’examen du Certificat d’Etudes Primaires a démarré ce lundi matin, 6 juillet 2020. Pour son bon déroulement, nombre d’acteurs ont été associés par le gouvernement à travers le ministère des enseignements primaire et maternelle.

Lire aussi : Covid-19 : le Bénin enregistre 1300 cas, les 2/3 sous traitement (officiel)

Seulement, au ministère des enseignements primaire et maternelle, la Confédération des Organisations Syndicales Indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) n’a pas été associée dans l’organisation du Cep 2020. A en croire le secrétaire général de la Cosi-Bénin, Noël Chadaré, les centrales syndicales ont été mises à l’écart. « Les confédérations se plaignent qu’elles n’ont pas discuté avec le ministère des enseignements primaire et maternelle. Nous avons fait des suggestions. Les partenaires sociaux ne sont pas des ennemis. (...) Si vous voulez faire un examen de la taille du CEP, on devait nous appeler. On doit discuter avec nous. Mais on nous paralyse. Ce n’est pas normal. Nos inquiétudes, il faut démultiplier les centres. On a proposé (...). Il faut qu’il y ait un candidat par table », a-t-il déclaré sur Frisson Radio.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook