Bénin

Chef de file de l’opposition : Koovi livre les raisons qui le disqualifient

L’investigateur 4/05/2021 à 18:38

Nommé par décret N° 2021- 183 du 28 avril 2021 par le chef de l’Etat Patrice Talon, le secrétaire exécutif national de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) Paul Hounkpè, est désormais le chef de file de l’opposition. A sa place, d’autres auraient voulu voir Bertin Koovi, ce que ce dernier a balayé d’un revers de main tout en évoquant les raisons qui le disqualifient.

Le choix de l’ancien ministre Paul Hounkpè comme chef de file de l’opposition a été approuvé par le président de l’Alliance Iroko, Bertin Koovi. Contrairement à ceux qui pensent que l’opposant reconverti a été dribblé par le pouvoir en place, Bertin Koovi dit n’avoir rempli aucun des critères dévolus à ce poste pour le mériter. D’ailleurs, il félicite celui qui a été nommé chef de file de l’opposition.

Lire aussi : Tchad : liste intégrale des membres du nouveau gouvernement de transition

« Je félicite monsieur Paul Hounkpè d’avoir été nommé officiellement comme chef de fil de l’opposition béninoise », a déclaré Bertin Koovi dans un audio qui circule sur la toile. « On n’est pas dans la même posture. Je le félicite. Voilà, on ne fait pas la même chose, on n’a pas les mêmes ambitions, on n’a pas les mêmes attributions et puis moi je me suis donné mes propres attributions : amener le président, participer à ce que le président construise le développement », a-t-il ajouté pour confondre ceux qui pensent à tort que cette nomination devrait lui revenir.

Lire aussi : [Faure : un ex-ministre gardé à vue pour avoir critiqué la ‘’famille Eyadema’’->https://www.linvestigateur.info/?Faure-un-ex-ministre-garde-a-vue-pour-avoir-critique-la-famille-Eyadema&var_mode=calcul

A travers d’autres détails, Bertin Koovi a démontré que son parti, l’Alliance Iroko qui n’a pas encore son récépissé, partant de ce constat, il est loin mériter le poste, contrairement à la Fcbe.
Réagissant sur une radio privée de la place, Paul Hounkpè par contre, a esquissé quelques motifs fondant sa nomination. « A la suite des Communales passées, il était clair qu’au regard de la loi, nous sommes le seul parti de l’opposition à avoir des élus. En dehors de cela, nous avons fait la déclaration officielle d’appartenance dans l’opposition assortie de récépissé. Cela nous plaçait de droit comme chef de file de l’opposition », a-t-il déclaré.
Des propos de l’ancien ministre de Boni Yayi qui confortent Bertin Koovi dans sa déclaration.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook