Bénin

Cherté de la vie : voici les mesures prises par le gouvernement pour soulager les populations

L’investigateur 23/03/2022 à 19:32

D’importantes mesures ont été prises par le gouvernement dans le but de soulager les populations compte tenu de la flambée des prix des denrées sur la marché.

MESURES DE SOUTIEN AUX POPULATIONS FACE À LA FLAMBÉE DES PRIX DE CERTAINS PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION

 Le riz : le sac de 50 kg de riz ordinaire passe de 20.500 FCFA à 18.450 FCFA à Cotonou ;

 Les huiles végétales importées ou produites localement. Les prix à Cotonou passent donc de :
30.000 FCFA à 25.424 FCFA (soit 1.017 FCFA le litre au détail au lieu de 1.200 FCFA actuellement) pour l’huile de coton locale ; 27.500 FCFA à 23.305 FCFA (soit 932 FCFA le litre au détail au lieu de 1.100 FCFA actuellement) pour l’huile de palme raffinée locale ;
27.500 FCFA à 23.305 FCFA (soit 932 FCFA le litre au détail au lieu de 1.100 FCFA actuellement) pour l’huile de palme raffinée importée ;

| Lire aussi : Écureuils : liste des joueurs présents au regroupement en Turquie, 05 attendus ce mardi

 La farine de blé importée ou produite localement, dont les prix du sac de 50 kg passent respectivement de 25.000 FCFA à 20.000 FCFA et de 23.500 FCFA à 19.915 FCFA à Cotonou. Ce qui justifie le maintien du prix du pain à 125 FCFA la baguette de 160 g et 150 FCFA celle de 200 g
 La mise en œuvre d’un abattement de 50% sur le prix des frets maritimes et de 2/3 pour les frets aériens pour le calcul des droits de douanes à liquider.

 Gas-oil : la constitution d’un stock de gas-oil et le maintien de son prix de cession à la pompe à 600 FCFA jusqu’au 30 juin 2022.

| Lire aussi : Bénin : l’opposant Expérience Tébé qualifie l’évasion de Georges Bada d’un ‘’montage’’

 Suspension de la mise en œuvre du réajustement des tarifs d’électricité jusqu’à la fin de l’année afin de les maintenir au même niveau que l’année 2021.

 Ciment : les prix sont maintenus à leur niveau actuel jusqu’au 30 juin 2022.

* Cotonou / Atlantique-Littoral : 75.000 FCFA ;
* Porto-Novo/ Ouémé-Plateau : 74.000 FCFA ;
* Comè/ Mono-Couffo : 77.000 FCFA ;
* Parakou/ Borgou : 82.000 FCFA ;
* Djougou/Donga : 82.000 FCFA ;
Natitingou / Atacora : 85.000 FCFA ;
* Kandi / Alibori : 85.000 FCFA ;
* Malanville/Alibori : 90.000 FCFA.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer