Afrique/Mauritanie

Cinquante-huit migrants périssent dans un naufrage

L’investigateur 5/12/2019 à 14:06

Près d’une soixantaine de migrants au moins ont péri dans un naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie, rapporte Rfi sur son site. Partis de Gambie avec près de 150 personnes à bord, le bateau qui les a embarqués à malheureusement sombré dans la soirée du 27 novembre 2019.

En dépit de ce naufrage qui a coûté la vie à 58 personnes comme le rapporte Rfi, 83 passagers ont réussi à rejoindre la côte à la nage le 4 décembre 2019. Le bateau de migrants transportait environ 150 personnes. Cinquante-huit corps ont été retrouvés sans vie alors que 85 survivants ont pu être secourus. Selon les témoignages de survivants, le bateau avait quitté la Gambie le 27 novembre et se dirigeait vers l’Espagne. Or, il s’agit d’une route fréquentée dans le temps et sécurisée sur laquelle on entend rarement ces genres d’incidents. Probablement, à cause de la sécurité dans la Méditerranée, les passeurs de gens qui gagnent de l’argent en contrepartie ont tenté d’emprunter une vois quelconque, une route à l’évidence très dangereuse dans l’Atlantique Nord. « Il s’agissait pour l’essentiel d’immigrants irréguliers qui tentaient de rejoindre l’Espagne en provenance de Gambie », précise le ministère de l’Intérieur mauritanien. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a précisé que 83 passagers avaient réussi à rejoindre la côte à la nage. « Les autorités mauritaniennes coopèrent de façon efficace avec les agences présentes à Nouadhibou », a déclaré Laura Lungarotti, cheffe de mission de l’OIM en Mauritanie. « Notre priorité est de prendre soin des survivants et de leur apporter de l’aide nécessaire », a-t-elle déclaré. Les blessés ont été transportés à l’hôpital de Nouadhibou, a rapporté le média français.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook