Actualité

Commune de Dogbo : la gestion du maire Agossou, douze mois après, convainc

L’investigateur 18/06/2021 à 08:17

Déjà, plus d’un an, soit le Mardi 08 Juin dernier, que la quatrième mandature de la décentralisation a pris son envol avec le Maire Magloire Agossou à la tête de la commune de Dogbo. Depuis qu’il a pris les rênes de la ville des hommes à queue, il ne cesse de multiplier les actions sur le terrain pour le bien-être de ses administrés.

Comme il l’a martelé le jour de sa prise de service : « rien ne sera fait pour vous, sans vous et je ferai du terrain mon bureau ». Douze mois après, le Maire Magloire Agossou est en train de remplir son contrat.
Dans une démarche méthodologique et de façon impartiale ; il s’est mis rigoureusement au travail tout en se donnant des priorités pour sa première année de gestion. Le bilan élogieux des douze mois de gouvernance à la tête de la commune de Dogbo, donne l’assurance qu’il connaît bien la mission et qu’il est conscient de l’enjeu malgré les nombreuses difficultés liées à la crise sanitaire du covid-19. Une pandémie qui a compromis les bonnes intentions du conseil communale.

Lire aussi : Bantè : ce qui a facilité le choix du nouveau maire, Comlan Fagbémon

Malgré la crise sanitaire

Toutefois, il y a eu des actions menées dans la commune, et qui forcent l’admiration.
Entre autres, il s’agit de : la gestion efficiente des dépenses ; l’aménagement des pistes rurales dans tous les arrondissements de la commune, du taux de mobilisation des ressources propres ; l’approvisionnement en eau potable dans les arrondissements ; la réalisation de plusieurs études en vue pour rendre praticables, les voies et la construction des boutiques dans le marché, des salles dans les centres de santé ; le renforcement des liens de partenariats avec les ONG et autres partenaires pour la mobilisation des ressources nécessaires afin de réaliser les projets de développement ; l’acquisition de 60 lampadaires pour l’électrifications et la lutte contre l’insécurité dans les localités, la construction d’une dizaine de modules de salles de classes dans les écoles et les adductions d’eau villageoise grâce à la collaboration avec les partenaires ; la dynamisation de l’administration communale, le redéploiement du personnel pour un service de qualité et une bonne performance administrative ; l’octroi des dispositifs de lavage des mains et autres pour la lutte contre la propagation du covid-19 ; la Mise en place d’un programme de bonne gestion des Adductions d’Eau Villageoise (AEV) ; le Recensement des usagers pour une planification moderne du marché central ; le soutien permanent au système éducatif à travers les dotations financières pour l’organision des Travaux Dirigés (TD) de fin d’année ; l’appui aux Associations pour l’assainissement de la ville ; l’octroi de demi-bourses aux étudiants dans les universités privées, accréditées par le gouvernement du Bénin. Etc.

Lire aussi : Ecureuils : un ancien président de la FBF évoque les raisons de la défaite de l’équipe nationale

Appel à la population

Soucieux de l’enjeu et surtout des difficultés liées aux maigres ressources de la commune, le maire est prêt à œuvrer pour l’assainissement sur tous les plans, de l’amélioration des recettes propres à travers la promotion de l’économie locale. Mais pour y arriver, il faut la contribution de tout le monde. C’est pour cela qu’il invite la population notamment les jeunes et les cadres, à mettre la main à la pâte.
En douze mois de gestion, le travail accompli rassure de ce que le choix du Maire Magloire Agossou a été un vrai casting pour la commune de Dogbo.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook