Bénin

Concours frauduleux : « Je pensais que c'était sous Yayi seul », ironise Maora Aledjo

L’investigateur 17/12/2020 à 08:55

Une ancienne partisane de la rupture et désormais foncièrement contre la gestion du pouvoir du même régime, réagit au concours de recrutement d’auditeurs de justice.

Aledjo Maora, béninoise de la diaspora, s’est étonnée de ce qu’il y a eu de fraudes dans les concours sous le régime, supervisé sans doute par le ministère de la fonction publique et du travail dont la ministre Adidjatou mathys en photo. « Je croyais que c’était sous Yayi seul qu’on organisait des concours frauduleux », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Lire aussi : Missèbo  : un homme en possession de 3,8 millions de faux billets et son cambiste arrêtés

Elle croit que « c’est bizarre que c’est le cas sous la rupture » avant de proclamer « vive Talon ». Pour rappel, lors de la composition du concours de recrutement d’auditeurs de justice le samedi 12 décembre dernier, deux candidates ont été surprises en flagrant délit de tricherie. Elles sont gardées à vue puis présentées au procureur. Les enquêtes se poursuivent pour mettre la main sur leurs complices.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook