Sport/Actualité

Conseil des ministres : le gouvernement justifie la mise en concession de certains stades

L’investigateur 9/09/2020 à 17:23

La mise en concession du stade René PLEVEN de Cotonou et des stades communaux aux entreprises propriétaires de clubs professionnels vient d’être décidée par le gouvernement qui profite du conseil des ministres de ce mercredi pour donner les motivations.

« Dans le but de favoriser la professionnalisation et la promotion du sport dans notre pays, le Gouvernement a entrepris un vaste programme de construction d’infrastructures dont 22 stades omnisports de type communal, comprenant notamment des terrains de football, de basketball, de handball, de volley-ball, une piste d’athlétisme, un espace dédié aux arts martiaux, un bloc administratif et une salle de soins », rapporte le conseil des ministres. Un projet soutenu par la création en vue de clubs professionnels. « Pour soutenir cette dynamique de renaissance du sport professionnel dans notre pays, le Gouvernement a aussi engagé un programme en vue de la création de véritables clubs professionnels », lit-on dans le compte rendu du conseil des ministres.

Lire aussi : Mercato  : le Béninois Steve Mounié s’engage définitivement avec le Stade brestois

« Le Ministre des Sports poursuivra les discussions, suivant le même principe, en vue de l’affectation et/ou de la concession des autres stades communaux aux grandes entreprises propriétaires de clubs professionnels. », a poursuivi le conseil des ministres.
« Aussi, dans le but de garantir une bonne répartition géographique des clubs, d’une part, et la bonne tenue des nouvelles infrastructures, d’autre part, est-il envisagé de procéder à la concession de certains stades aux grandes entreprises propriétaires de clubs professionnels. Ces entreprises en assureront l’entretien tout en permettant l’accès aux autres équipes et fédérations, contre redevances au besoin », renchérit le conseil des ministres.

Lire aussi : Bénin  : Louis Koukpémédji nommé DG SoBAPS en conseil des ministres

Déjà le stade René PLEVEN fait l’objet d’une convention de mise à disposition et d’exploitation par la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) qui doit assurer les charges pour sa rénovation et son entretien.
Un programme, auquel s’ajoutent la réfection intégrale en cours du stade Général Mathieu KEREKOU, la réhabilitation de la pelouse et du système d’éclairage du stade Charles de Gaulle, ainsi que la réhabilitation du stade René PLEVEN dont les travaux sont imminents.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook