Bénin

Constantin Amoussou, le nouveau cap politique de l’ex-président du GJB interroge

L’investigateur 22/03/2020 à 17:00

Soutien jusqu’à preuve du contraire au président d’honneur de l’Union Sociale Libérale (USL), Sébastien Ajavon en exil et membre du parti, deux faits majeurs et pas des moindres interrogent sur la posture actuelle de Constantin Amoussou, connu naguère pour ses critiques vis-à-vis du régime en place.

Constantin Amoussou, soutien de l’actuel ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence Pascal Irenée Koupaki en mars 2016 pendant la présidentielle est-il en train de changer sa veste ? En vérité, son silence et sa récente visite au président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou qui célébrait son anniversaire sont deux faits majeurs qui laissent pantois sur sa position actuelle. En dehors de son appartenance à l’USL, ce qu’il n’a pas encore nié, Constantin Amoussou était l’un de ceux qui critiquaient à visage découvert sur la toile, le régime du Nouveau Départ. Une posture devenue plus perceptible depuis que les relations entre Patrice Talon et le président d’honneur de l’USL, Sébastien Ajavon se sont détériorées. Fait nouveau, depuis, quelques mois, l’hôte de Joseph Djogbénou, ce vendredi 20 mars 2020 a semble-t-il, lâché la proie pour l’ombre. A l’évidence, c’est le moins qu’on puisse dire. La volée de bois vert de celui qui a cette facilité a déshabillé publiquement le gouvernement, a faiblit.
Plus est, ses propos au terme de sa visite au parrain de l’ex-gouvernement des jeunes du Bénin (GJB) qu’il a dirigé, sont aussi des facteurs qui nous conduisent à émettre des hypothèses. Morceaux choisis :

Constantin Amoussou en visite au domicile du président de la Cour constitutionnelle

« Je lui ai, à l’occasion, exprimé mes excuses pour les attaques publiques très vives que j’ai pu, par moments, formuler à son encontre, alors que je disposais de canaux plus indiqués pour le toucher ». Voulant convaincre qui de droit, Constantin Amoussou déclare que sa démarche est mue par la préservation des amitiés ; au-delà de toutes divergences politiques ; et ceci en vertu des sillons tracés par ses nouvelles ambitions politiques, fouettées désormais par un nouveau cap politique.
Alors, quelle orientation pour ce nouveau cap politique ? Bien malin qui pourrait le dire.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook