Football

Copa América : des joueurs chiliens surpris en compagnie des prostituées à leur hôtel

L’investigateur 21/06/2021 à 15:08

L’information est sortie comme une bombe ce dimanche matin par les médias sud-américains : « six joueurs de la sélection, dont les cadres Arturo Vidal, Gary Medel et Eduardo Vargas, auraient fait entrer des femmes dans l’hôtel où réside la sélection chilienne à Cuiabá, dans l’État de Mato Grosso au Brésil, pour une soirée haute en couleur et en dépit de toutes les restrictions sanitaires imposées par la CONMEBOL »,
rapporte So foot.

Les joueurs cités auraient brisé la bulle sanitaire afin d’introduire des prostituées dans leur hôtel. Une information dont l’impact a conduit à l’annulation de la séance d’entraînement de l’équipe, prévue pour hier dimanche. Pire, on parle d’une possible démission de Martín Lasarte, le sélectionneur de la Roja, très contrarié par cet épisode houleux.

Le fédération chilienne de foot nie la présence de femme à l’hôtel des joueurs

Rien pour confirmer ou infirmer la présence de femmes dans l’hôtel donc, jusqu’à ce que la Roja organise une conférence de presse dimanche en fin d’après-midi. A cette conférence de presse, il y avait Lasarte, le capitaine de l’équipe Claudio Bravo, ainsi que Mauricio Isla. « Nous vivons actuellement une situation qui est compliquée pour tout le monde et nous nous devons d’être un exemple, a d’abord expliqué le technicien de 60 ans, avant d’embrayer sur les rumeurs. Le seul acte d’indiscipline que nous avons constaté est celui auquel nous (la Fédération, NDLR) avons fait référence » , évoquant une « erreur grave » de Medel et Vidal, impliqués dans l’affaire du coiffeur. « Cela aurait pu être résolu d’une manière ou d’une autre, avec plus de tranquillité, mais ce n’est pas le cas. Nous devons en payer le prix » , a-t-il ajouté, tout en niant les rumeurs à propos des femmes ayant pénétré dans l’hôtel pour rejoindre six joueurs de la sélection.

La compétition qui au départ, a fait l’objet de polémiques parce qu’il n’y avait pas de preneur ( NDLR Covid-19), se poursuit ce lundi soir avec un alléchant Uruguay-Chili à 23 heures. Reste à savoir si le match aura lieu avec cette nouvelle polémique créée par les cadres de la sélection chilienne. Après deux matchs disputés, le Chili est 2è avec 04 points dans le groupe A.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook