Bénin

Corruption : le gouvernement justifie la radiation des 02 douaniers de l'effectif des douanes

L’investigateur 22/07/2020 à 15:22

Le conseil des ministres de ce mercredi 22 juillet 2020 a abordé plusieurs dossiers. Entre autres, le dossier relatif à la radiation de deux agents de l’effectif des douanes et droits indirects. Il s’agit des ex-douaniers ; le capitaine Maxime Kanho, alias « Capi Dougbè » et Ali Yérima.

Soupçonnés d’être à l’origine de fraudes douanières et au terme de leurs 60 jours d’arrêt de rigueur, les deux agents ont été radiés de la fonction publique. Et, le conseil des ministres, instance suprême du gouvernement en a parlé au cours de sa réunion hebdomadaire de ce jour. Ce qui suppose que c’est le gouvernement qui réuni a pris cette décision ou soit elle a été prise par la hiérarchie douanière avant d’être entérinée par le conseil des ministres.

Lire aussi : Glazoué  : des présumés voleurs de charrettes placés sous mandat de dépôt

« Au cours des mois de février et mars 2020, les inspecteurs Zénoudine Ali Yérima et Sèdékon Marc Maxime Kanho, tous deux en service à la recette des douanes Cotonou Port ont précédé à des traitements frauduleux de déclarations de marchandises. Le premier a, non seulement effectué la liquidation des droits d’une marchandise en admettant une valeur inférieure à celle retenue dans l’attestation de vérification documentaire afférente à la marchandise déclarée, sur une base ne découlant d’aucune des méthodes d’évaluation en douane, mais s’est aussi abstenu de faire le contrôle de recevabilité qui assure la fiabilité et l’exactitude des données et des éléments déclarés.
Quant au second après avoir procédé à la liquidation correcte des droits et taxes d’une déclaration, il a, en sa qualité de chef par intérim des opérations commerciales et sans explication contre-écrit à la baisse la valeur de la marchandise. Ces manquements graves constitutifs de fautes lourdes ont généré un manque à gagner considérable au trésor public.

Lire aussi : Bénin/taxes : Lnb, 15 % de contribution spéciale libératoire sur les gains versés aux gagnants de la loterie

Au cours de la procédure disciplinaire engagée à leur encontre, les intéressés n’ont été en mesure de justifier les faits qui leur sont reprochés. C’est pourquoi au regard des fautes commises le conseil des ministres a marqué son accord pour leur radiation de l’effectif de l’administration des douanes », peut-on lire dans le compte rendu du conseil des ministres.

L’un dans l’autre, il s’agit d’un coup dur à la fois pour les agents radiés, et un signal fort envoyé à ceux qui confondent les deniers publics à leur propriété privée.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer