Afrique

Côte d‘Ivoire : l’opposition annonce l’arrestation de 05 membres de la famille de Bédié et parle de prise d’otage

L’investigateur 4/11/2020 à 16:40

Ce mardi 3 novembre 2020, au moins 5 membres de la famille de Bédié ont été arrêtés et l’opposition accuse les autorités d’arrestations arbitraires.

La réélection de Alassane Ouattara, 78 ans, à 94,27% des voix au premier tour, continue d’agiter le landerneau politique ivoirien. Ce résultat susceptible de lui accorder un 3è mandat a été rejeté par l’opposition, qui a boycotté le scrutin. Elle juge son troisième mandat « anticonstitutionnel » et avait appelé ses partisans à une campagne de « désobéissance civile ».

Lire aussi : Actualité : Bénin, Hounsou-Guèdè attendu à la Cour constitutionnelle avant ce 18 chez le juge

Au-delà des morts enregistrés après les échauffourées, et dont le nombre exact reste à déterminer, la mise sur pied du Conseil National de Transition (CNT) par l’opposition et présidé par l’ancien président Henri Konan Bédié en a rajouté à cette crise.
Selon Yeclo, « Cinq membres de la famille nucléaire du président Bédié ont été arrêtés. On ne peut pas communiquer avec eux. Ils sont pris en otage », a accusé M. N’Goran, alors que l’opposition prépare toujours un premier discours de son « Conseil de transition » qui devait former un « gouvernement de transition ».
Les résidences de l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, porte-parole de l’opposition, et de l’ancien ministre Abdallah Mabri Toikeusse étaient aussi cernées par la police, a constaté un journaliste de l’AFP de même que chez l’ancien président Henri Konan Bédié.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook