Afrique

Cöte d’Ivoire : libéré, Affi N’Guessan mis sous contrôle judiciaire

L’investigateur 30/12/2020 à 16:43

Pour une seconde fois devant le juge, Affi N’Guessan a été mis sous contrôle judiciaire après avoir recouvré provisoirement la liberté ce mercredi 30 décembre 2020.

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a été mis en liberté provisoire, mercredi 30 décembre 2020, après son audition à Abidjan, et sera placé sous contrôle judiciaire, a annoncé son avocat, Godet.

M. Affi N’Guessan s’est présenté devant un juge du 9ᵉ cabinet d’instruction qui cette fois-ci a décidé de libérer, mais il sera mis sous contrôle judiciaire, rapporte Yeclo.

Rappelons que l’opposant a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi 7 novembre 2020 à Akoupé, pendant qu’il tentait de se rendre à Bongouanou dans sa ville natale.

On lui reprochait d’avoir annoncé la création d’un Conseil national de transition, à l’issue du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020. Et donc pour cela, il est poursuivi pour « complot contre l’autorité de l’État », « mouvement insurrectionnel », « assassinat » et « actes de terrorisme »

"Le secrétaire exécutif en chef du parti démocratique de Côte d‘Ivoire (PDCI-RDA), Maurice Kakou Guikahué et le président l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d‘Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse, sont aussi poursuivis pour les mêmes chefs d’accusation", indique le site ivoirien



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook