Bénin

Cotonou : des confidences sur ce que prépare Orounla aux Zémidjan après les tokpa-tokpa

L’investigateur 1er/12/2021 à 09:42

Les conducteurs de taxi-motos communément appelés Zémidjan seront les prochaines cibles du préfet du Littoral, Alain Orounla dans le cadre de la réorganisation de la circulation à Cotonou. L’annonce a été faite par Abraham Agboakounou, Secrétaire général de l’Organisation des conducteurs de Taxi-ville des Communes du Bénin (OctaVic-Bénin).

Le Préfet Alain Orounla abordera très prochainement le secteur des conducteurs de taxi-moto, communément appelés « Zémidjans ». Selon les confidences d’Abraham Agboakounou, Secrétaire général de OctaVic-Bénin au journal Le Matinal, leur secteur recevra un coup de balaie comme c’est le cas actuellement avec les conducteurs de minibus :"L’autorité préfectorale dans sa démarche a dit que bientôt, le secteur des Zémidjans sera assaini, d’abord à travers l’obligation de disposer du permis, avoir une assurance pour la moto et celle de prendre uniquement des personnes », a déclaré Abraham Agboakounou. Il invite donc ses pairs à rester aux abords des rues asphaltées et des ruelles pour desservir.

| Lire aussi : Criet : un responsable des zémidjan du parti Les " Démocrates" libéré

Rappelons que la décision d’interdiction de circulation à l’intérieur de la ville de Cotonou faite aux taxis et aux « tokpa-tokpa » est bien approuvée par l’Organisation des conducteurs de Taxi-ville des Communes du Bénin (OctaVic-Bénin), contrairement aux usagers et conducteurs eux-mêmes.

Rollis Houessou




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer