Bénin

Cour des comptes : le bilan financier de campagne du duo Kohoué-Agossa indisponible

L’investigateur 4/08/2021 à 15:11

Selon un document de la Cour des comptes, faisant état du point financier des différents candidats à la récente élection présidentiel, le point des dépenses effectuées par le duo du parti Restaurer La Confiance (RLC) est indisponible.

Sur le document de la Cour des comptes dont il est question, il est bien mis que le point des dépenses effectuées par le duo Kohoué-Agossa est indisponible. Selon une source contactée par l’Investigateur, ce point n’a pas été déposé dans le délai régi par la loi.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Covid-19 : Alassane Ouattara placé en quarantaine|

Mais un responsable du parti de Irenée Agossa contacté par la Rédaction a avoué que le point est fait. Ce qui contraste avec le document de la Cour des comptes sur lequel il est bien mis que ce « compte est non déposé »

Lire aussi : Football : l’ex-président Issa Hayatou interdit de toute activité pendant 12 mois|

Or, l’article 98 du code électoral stipule que : « les candidats à l’élection du président de la République, ainsi que les partis politiques prenant part aux élections législatives et communales établissent un compte prévisionnel de campagne précisant l’ensemble des ressources et des dépenses à effectuer en vue des opérations électorales par eux-mêmes et/ou pour leur compte.
Ils en font dépôt contre récépissé à la Cour des comptes, quarante (40) jours avant la date des élections.

Lire aussi : Bénin : décès de Marouf Adéchokan, ex-footballeur et ancien membre de la FBF|

La forme et le contenu des comptes de campagne sont fixés par décret pris en conseil des ministres, après avis du président de la Cour suprême. »

Les conséquences pour ce bilan non déposé ?

Selon l’article 99 du code électoral : « soixante (60) jours au plus tard après la proclamation des résultats définitifs, les candidats ou les partis politiques ayant pris part au scrutin déposent contre récépissé auprès de la Cour des comptes, leur compte de campagne des pièces justificatives.

Lire aussi : Au domicile des Soglo : ce qu’a dit l’ex-président Obasanjo après son recueillement

La Cour des comptes rend publics les comptes de campagne afin de recueillir dans un délai de quinze (15) jours, les observations des partis politiques et des candidats.
Après vérification des comptes, s’il est constaté un dépassement des dépenses de campagne, la Cour des comptes dénonce dans les quinze (15) jours, les frais de dépassement de seuil autorisé de dépenses de campagne au procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou pour l’élection du président de la République … »
Alors, quelle sera la conséquence pour cet acte posé par le duo du parti RLC ?

Lire aussi : Nigeria : le cinéma africain endeuillé par le décès d’une actrice de Nollywood|

Rappelons que les points financiers des deux autres duos notamment Talon/Talata et Djemba/Hounkpè sont disponibles.

Pour une prévision estimée à 2.420.399.000 FCFA, le duo Fcbe a dépensé 474.765.957 FCFA. Alors que Talon/Talata a effectué des dépenses qui s’élèvent à 2.391.443.057 FCFA pour une prévision de 2.400. 493.000 FCFA.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook