Bénin/pandémie

Covid-19 : des bars et maquis fermés à Porto-Novo pour non respect des gestes

L’investigateur 27/08/2020 à 09:03

Le non respect des gestes barrières dans la cadre de la riposte contre le Covid-19 a, malgré les sensibilisations, obligé la police républicaine à descendre sur le terrain ce mercredi 26 août 2020 à Porto-Novo. Au terme, des bars, maquis et discothèques ont été fermés.

Guidée par le Directeur départemental de la police républicaine Zankran Gbambodè Edouard, la police a procédé à la fermeture des bars et maquis dans la capitale politique du Bénin. Contrairement à certains niveaux où les prescriptions liées à la pandémie sont respectées, ailleurs c’est autre chose. Sous l’impulsion du commissaire central Fiacre Béhanzin, le Directeur départemental de la Police républicaine et l’équipe des forces de l’ordre ont procédé à la sensibilisation dans les localités où ils ont noté des efforts.

Lire aussi : Bénin : Les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 26 août

Par contre cinq (05) bars et discothèques ont été fermés parce qu’à ces endroits, les prescriptions ont été foulées au pied. Labota à Houssou-mêdé, Diamant à Agbokou, Obama à Sacouba, Game Over à Adjina et Visa bar à Houinmey ont vu leurs portes fermées pour défaut d’application des mesures barrières contre la propagation du Coronavirus. « Nous sommes dans un Etat de droit et force doit rester à la loi. Il n’est pas normal qu’après les décisions du gouvernement et du maire de la ville de Porto-Novo, des citoyens continuent de mettre en péril la vie de leurs semblable », a déclaré le directeur départemental de la police républicaine.
A l’en croire, des descentes inopinées seront régulièrement organisées pour mettre au pas, les récidivistes.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook