Bénin

Covid-19-école : « la lenteur dans la mise en œuvre des dispositions ne dissipe pas les craintes », selon Noël Chadaré

Bénédicte BANKOLE 12/05/2020 à 10:32

En dépit de la reprise des classes, Noël Chadaré, secrétaire général de la Confédérations des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin), demeure sceptique. Pour le syndicaliste qui est intervenu sur Frisson Radio ce matin, la lenteur dans la mise en œuvre des dispositions ne dissipe pas les craintes.

« A Cotonou, tout comme dans les départements, ce que je peux dire, selon les échos que j’ai reçus de nos responsables syndicaux, les classes sont ouvertes. La reprise a eu lieu, mais il s’agit d’une reprise qui ne rassure pas vraiment les enseignants, les apprenants, tous les acteurs de l’éducation. Parce que dans la réalité, il y a eu un vrai flottement depuis le matin ; ce qui est dû à une sorte d’impréparation. Progressivement les choses se mettent en place. Parce que tout à l’heure, j’ai eu l’information que d’autres établissements ont reçu les masques distribués par le gouvernement. Mais il faut reconnaître que les choses ne devaient pas être comme ça.

Lire aussi : Covid-19 : le bilan à la date de ce lundi 11 mai 2020 en Afrique

Car, le virus n’attend pas. Il suffit de quelques minutes, quelques secondes, si on n’est pas préparé, si on n’ a pas la parade nécessaire, on peut le contracter. C’est ce que je peux faire comme observation de la journée. La reprise a démarré mais c’est une reprise anxiogène......parce qu’on n’est pas totalement rassuré en raison de la lenteur dans la mise en œuvre des dispositions qui ont été prises pour qu’elle démarre effectivement de façon à dissiper toutes les craintes, toutes les inquiétudes. »



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook