Actualités

Criet : 02 membres d’une même famille portent plainte pour avoir perdu 36 millions FCFA dans un placement en ligne

L’investigateur 28/11/2023 à 19:51

A la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET), un homme risque sept (07) ans de prison ferme pour avoir encouragé une femme et son frère à investir plus de 33 millions FCFA sur la plateforme Liyeplimal. Cette peine a été requise contre lui au cours d’une audience tenue ce lundi 27 novembre 2023.

Ils sont deux personnes poursuivies pour escroquerie par le biais d’un système électronique, dans cette affaire de placement d’argent sur Liyeplimal. Les prévenus auraient encouragé une femme et son frère à investir respectivement 33 millions francs CFA et 3 millions francs CFA sur la plateforme en ligne. Liyeplimal a ensuite disparu avec les fonds investis par ses adhérents, dont les deux plaignants. A l’audience de ce lundi, leur avocat a demandé à la Cour de condamner les accusés à 40 millions francs CFA pour toute cause de préjudice subi.

Lire aussi : [Togo : Réaction des évêques à la situation de Mgr Kpodzro, sans-abri et en difficulté en exil)>https://www.linvestigateur.info/?Togo-Reaction-des-eveques-a-la-situation-de-Mgr-Kpodzro-sans-abri-et-en&var_mode=calcul]

Le ministère public représenté par le substitut du procureur spécial de la CRIET a requis la relaxe au bénéfice du doute de l’un des deux prévenus. Il a demandé au juge de condamner le second à sept (7) ans de prison ferme pour escroquerie via internet. Par ailleurs, il a requis à son encontre, le paiement d’une somme d’un peu plus de 33 millions francs CFA à la femme et un peu plus 3 millions francs CFA à son frère. Le substitut du procureur a expliqué que ce prévenu est celui qui a amené la femme et son frère à investir sur la plateforme Liyeplimal.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de la défense a demandé la relaxe pure et simple de son client. Il a confié que le prévenu est aussi une victime de Liyeplimal et non le fondateur. Ce dernier avait déclaré au cours d’une audience avoir perdu tout ce qu’il a investi sur cette plateforme. Le juge en charge du dossier a renvoyé le délibéré au lundi 18 décembre 2023, selon Libre Express.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook