Bénin/justice

Criet : Séverin Adjovi prend 07 ans de prison dans « l’affaire Etisalat et Télécel »

L’investigateur 1er/07/2020 à 11:13

Le dossier de l’ancien maire de la ville de Ouidah, Séverin Adjovi était également à la barre à la session criminelle à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Au terme, l’ex-ministre de Feu Général Mathieu kérékou s’en sort avec une condamnation ce mardi 30 juin 2020.

En effet, l’ex-ministre Séverin Adjovi n’est pas verni. Car au terme de la session criminelle à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), il a été condamné à sept ans de prison par la cour pour des faits de fraudes fiscales, de blanchiment de capitaux et d’escroquerie.

Lire aussi : Bénin/éducation : Les différentes statistiques de l’examen du CEP prévu pour lundi prochain

Ceci dans l’affaire qui l’opposait aux sociétés Etisalat et Télécel Bénin ainsi que l’Etat béninois représenté par la direction générale des Impôts (Dgi) au prévenu.
Au civil, rapporte La Nation, la cour a condamné Sévérin Adjovi à verser aux sociétés Etisalat et Télécel Bénin, toutes deux parties civiles, comme dommages-intérêts respectivement la somme de 500 millions FCfa et 200 millions F Cfa. Quant à l’Etat béninois représenté par la direction générale des Impôts (Dgi), également partie civile, il doit verser la somme de 675 912 566 FCfa pour tous préjudices confondus. L’ancien maire de Ouidah dispose de 15 jours pour interjeter appel, précise la cour.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook