Bénin

Criet : l’ex-président de l’Unseb et son complice présentés au procureur ce vendredi

Bénédicte BANKOLE 13/08/2021 à 17:27

Arrêtés dans une affaire d’escroquerie, l’ex président de l’Unseb R. D. K et son complice seront écoutés ce vendredi 13 août 2021 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Les mis en cause ont été épinglés suite aux plaintes déposées par deux responsables de deux ONG ce mercredi 11 août 2021 dans une affaire d’escroquerie. Gardés à vue depuis le mercredi, ils seront devant le juge ce vendredi. Selon Bwtv ils ont été interpellés par le commissariat d’Agla, et par la suite confiés à l’Office central de répression et de la cybercriminalité (Ocrc), pour escroquerie, tentative d’extorsion de fonds et abus de confiance. En effet, la Fondation OMOLOTO MERIADECK pour l’Assistance aux Malades, Orphelins et Veuves du Bénin ( FOM-AMOV BÉNIN ) a porté plainte pour escroquerie et BÉNIN DIAPORAS ASSISTANCE, quant à lui, accuse les intéressés de tentative d’extorsion de fonds et abus de confiance.

| Lire aussi : Bénin : la fédération d’escrime annonce des réformes au championnat national

D’après les faits, le complice de l’ex-responsable étudiants a contacté la FOM-AMOV BÉNIN le 30 juillet, pour lui faire part de sa difficulté à payer les soins de sa femme. Celle-ci serait hospitalisée dans un hôpital à Cotonou. Ordonnances et photos de la dame à l’appui, il a réussi à toucher la sensibilité des responsables de l’Organisation humanitaire, qui avaient décidé de l’aider.

| Lire aussi : Bénin : meilleur gestionnaire, le maire Rigobert Tozo décoré pour sa bonne

Quelques jours plus tard, le même message d’appel à l’aide a été transféré à l’ONG BENIN DIASPORA ASSISTANCE, qui se trouve être partenaire de FOM-AMOV BÉNIN. Mais cette fois, la patiente a changé de statut. Épouse du demandeur au départ, elle est devenue sa sœur. La coordination des actions entre les deux Organisations a permis de démasquer les deux mis en cause.

| Lire aussi : [Bénin : des morts d’étudiants dans un accident de bus à Zhorgo, les détails du drame]

Alors Informée, la police République a monté un plan pour leur mettre la main dessus.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook