Bénin

Criet : le préfet Jean-Claude Codjia attendu dans l’affaire 39 hectares

L’investigateur 6/07/2021 à 17:55

La première audience de « l’affaire 39 hectares » dans la commune d’Abomey-Calavi a eu lieu, ce mardi 06 juillet 2021, à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Les accusés y compris l’ancien maire Georges Bada sont tous passés à la barre et ont plaidé non coupables.

Au terme des débats, le président de la Cour, Guillaume Lally a ordonné la comparution de l’actuel préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia en qualité de sachant. Ceci justement, parce qu’à la barre, l’ancien maire de la commune Georges Bada a laissé entendre qu’il a agi sur instruction de la hiérarchie.

Lire aussi : Stade de Kouhounou : 12.000 supporters autorisés par la Caf pour la finale de la coupe de la Confédération

En gros, il faut retenir au terme de l’audience qu’une fois les 39 hectares morcelés, la majorité des parcelles, selon les déclarations du procureur Mario Mètonou, ont été attribués aux membres du Conseil communal. Une déclaration qui semble-t-il a été confirmé par dame Kpohinto, la présumée acquéreur qui avoue avoir signé des conventions à blanc sur injonction du CA central Bernard Hounsou. Mais, ses propos seront niés par ce le chef d’Arrondissement Bernard Hounsou. En plus la présumée acquéreur n’a reçu selon les débats, que 110 parcelles au lieu de 325, rapporte Frissons Radio.

Lire aussi : Bénin : pourquoi Basile Ahossi pleure-t-il encore sur le lait renversé ?

Entre autres, l’ancien maire Gorges Bada et les co-accusés sont poursuivis pour escroquerie, abus de fonction, faux et usage de faux, assoiation de malfaiteurs.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook